Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les coûts des transports maritimes en hausse comme jamais auparavant


Rédigé par Lamia Belhafiani (Journaliste stagiaire) le Mercredi 8 Septembre 2021

Les entreprises marocaines paient aujourd’hui jusqu’à quatre fois plus cher pour le transport maritime d’un container en provenance de Chine, passant de 2500 Dollars à 10.000 dollars, soit de 22.304,50 MAD à 89.218,01 MAD.



Les coûts des transports maritimes en hausse comme jamais auparavant
Le commerce extérieur au Maroc constitue un facteur primordial de la demande du transport maritime, par conséquent l’augmentation des coûts du transport affectera nécessairement l’importation et l’exportation marocaines.

Derrière cette augmentation surprenante des coûts de transport maritime, plusieurs acteurs sont causes de l’aggravation de la situation à travers le monde et plus particulièrement au Maroc. Notamment la crise des conteneurs pour transporter les produits de l'Asie vers le reste du monde, les embouteillages qui subsistent dans les plus grands ports internationaux et la fermeture temporaire de certains terminaux maritimes chinois en raison des mesures de contrôle de la pandémie de Covid-19, sont tous des facteurs dus à la crise actuelle.

Les difficultés ne sont pas seulement liées au manque de conteneurs ou aux embouteillages seulement, mais aussi à certains entreprises chinoises qui produisent moins en raison des restrictions imposées par la pandémie.

Comme le continent asiatique a imposé des règles strictes pour contrôler la propagation des nouvelles vagues du virus, lorsqu'il y a des épidémies à certains endroits, la production est retardée et cela emporte une prolongation des délais de livraison.

Par ailleurs, les importateurs se trouvent dans une situation délicate quand leurs livraisons n’arrivent pas à temps à cause de la fermeture des usines et des ports.
 
Quand la demande des conteneurs disponibles pour le transport des produits est supérieure à l’offre, cela produira une hausse des prix de location des conteneurs.
 
En conséquence, cette crise pénalisera les produits exportés du Maroc et rendra les produits importés, notamment les produits agroalimentaires, les médicaments, les biens d’équipement, matériel de télécommunication, plus chers.
 
La situation change d’un pays à l’autre et les prix varient fortement lorsqu'il s'agit d'une petite entreprise qui a un faible pouvoir de négociation ou d'une grande qui profite de tarifs de volume.
 
Et pour comparer, prenons l'exemple de l'Amérique latine. Selon les estimations d'experts de la Banque interaméricaine de développement, avant l'épidémie, l'expédition d'un conteneur de Shanghai vers l'Amérique du Sud qui était à près de 2000 Dollars est désormais facturée jusqu’à 7000 Dollars.

La situation en Belgique est apparemment la même, le coût moyen d'expédition d’un container qui avant coûtait environ 2200 dollars s’élève aujourd’hui à 24 000 dollars  
 
D’après les experts en transport maritime, la pandémie a éveillé l'une des plus grandes crises de l'histoire depuis que les conteneurs ont commencé à être utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale.
 
Il s’agit en grande partie d’une extension de l’année précédente : quand les entreprises ont diminué leurs achats dans les confinements, plusieurs sociétés de camionnage ont aussi diminué leurs activités. Cependant, quand la demande mondiale a de nouveau émergé cette année, le système de transport maritime n’était pas prêt à faire face à cette amélioration.

Dans le temps où l'on est, les experts parviennent à dire que les problèmes logistiques pour transporter les produits vont durer jusqu'à une bonne partie de 2022, et les entreprises tels que Adidas, Crocs ont déjà alerté qu'elles s'attendent une fin d'année difficile en raison de la perturbation des chaines logistiques maritimes.