Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Les architectes tangérois préconisent la dématérialisation des actes professionnels et administratifs


Rédigé par S.J le Dimanche 28 Juin 2020

Dématérialisation des actes professionnels et administratifs des architectes pour assurer la production du cadre bâti dans la transparence et la sécurité, telle est la demande du conseil régional de l'ordre des architectes de Tanger.



La présente crise sanitaire est une opportunité de voir d’un œil nouveau les villes, les quartiers et les logements du Maroc a la lumière des enseignements sur l’utilisation de l’espace que laisse le confinement, a-t-on affirmé lors de l'Assemblée générale annuelle du Conseil régional de l'ordre des architectes - Zone Tanger, tenue via visioconférence.
 
Intervenant lors de cette réunion, le président du Conseil national de l'ordre des architectes, Azzedine Nekmouche, a salué les réalisations du Conseil régional de l'ordre des architectes - Zone Tanger, rappelant la nécessité de se pencher au niveau national sur la couverture sociale des architectes, notamment compte tenu de son importance en période de crise.

Pour sa part, le président du Conseil régional de l'ordre des architectes de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mokhtar Mimoun, a évoqué l'avenir de la profession d'architecte face aux défis et changements imposés par la pandémie, ainsi que l'importance de développer le travail de l'architecte dans les projets des secteurs privé et public pour de meilleures villes.

Néanmoins, le bilan de l'année 2020 est marque  par l'irruption de la pandémie du coronavirus, ainsi que ses conséquences sociales et économiques, a-t-on relevé durant la réunion, notant que durant cette crise le Conseil régional de l'ordre des architectes -zone Tanger a maintenu son activité, tout en multipliant les efforts pour suivre l'e tat de la profession et coordonner avec les instances nationales et le ministère de tutelle afin de proposer des solutions à même d’aider le secteur et les professionnels à surmonter la crise.

Cette réunion a aussi permis de mettre la lumière sur les propositions des architectes aussi bien au niveau régional que national, qui s'orientent vers le maintien de l’activité et vers le retour au niveau de production normal, «tout en respectant les règles de sécurité impose es par l'administration et le bon sens».