Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les aéroports marocains accueilleront 15 millions de passagers en 2022


Rédigé par C.B le Mercredi 3 Novembre 2021

Les aéroports du Maroc devraient connaître un trafic aérien de 15 millions de passagers en 2022, soit +60% par rapport à 2019, selon le rapport des Établissements et entreprises publics (EEP), accompagnant le projet de loi de Finances (PLF) 2022.



Le trafic aérien des aéroports du Royaume connaîtra une reprise progressive entre 2022 et 2024. C’est ce qui ressort du rapport des Établissements et entreprises publics (EEP), qui estime que les aéroports nationaux devraient connaître un trafic aérien de 15 millions de passagers en 2022. En effet, dans un programme couvrant la période 2022-2024, l’Office national des aéroports (ONDA) a prévu investir 1,55 MMDH en 2022, 2,08 MMDH en 2023 et 1,83 MMDH en 2024 qui seront dédiés, en grande partie, aux extensions et à l’aménagement des capacités aéroportuaires (Rabat, Tanger, Agadir, Dakhla, Tétouan, Al Hoceima…).

Il est ainsi prévu 15 millions de passagers en 2022, puis 20 millions en 2023 avant de retrouver, en 2024, une activité normale proche de celle de l’année 2019 (25 millions de passagers) », indique le rapport, notant que ce regain d’activités est estimé à 60 % du niveau atteint deux ans auparavant.  Le rapport a rappelé également que le Maroc a connu une croissance soutenue de son trafic aérien durant la période 2015-2019, précisant qu’annuellement et en moyenne, le nombre de passagers a augmenté de 9%, le tonnage fret transporté, de 11% et les mouvements de survol, de 5%. 
 
Par ailleurs, la même source indique que pour les prévisions de clôture de 2021, le chiffre d’affaires dans le secteur atteindrait plus de 2,06 MMDH, en hausse de 31 % par rapport à 2020 suite à la reprise progressive des vols internationaux. Le résultat net prévisionnel au titre de 2021 est estimé à une perte de 1,4 MMDH, alors que les prévisions de clôture de 2021 pour les investissements s’élèvent à plus de 1 MMDH.

  


Dans la même rubrique :
< >