Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les Forces Royales Air renforcent leurs drones


Rédigé par le Mardi 18 Mai 2021

Les Forces royales air ont commandé des équipements militaires et technologiques, liés aux drones turcs « Bayraktar TB2 » récemment acquis, pour faire face aux menaces contre la sécurité nationale.



Les Forces Royales Air renforcent leurs drones
Pour renforcer son arsenal militaire aérien, le Maroc a signé un contrat d’achat de 13 drones armés « Bayraktar TB2 », en avril dernier, pour la somme 626 millions de dirhams marocains. Ce bijou de la technologie aéronautique turque est l’un des drones les plus avancés dans le domaine de la défense aérienne. « Bayraktar TB2 » a, en effet, fait ses preuves et connu un succès remarquable ces dernières années.

Par ailleurs, Rabat aurait également commandé à la société canadienne « L3 Harris Wescam », filiale du groupe américain « L3 Harris » spécialisé dans la technologie, de nouveaux équipements associés à ces avions de combat. La société canadienne devra fournir des pneus, des boucliers et des boules photoélectriques du modèle « MX 15D », le plus avancé, équipé d’une capacité d’imagerie «  SWIR  » (infrarouge à ondes courtes) permettant de contrer les dispositifs de camouflage utilisant la végétation. 

Des informations qui révèlent une orientation marocaine de plus en plus claire vers les drones de combat. D’ailleurs, les Forces Armées Royales disposent aujourd’hui d’une flotte importante de ces avions d’attaque.

La récente ouverture constatée des FAR

Depuis les événements de Guergarate en novembre de l’année dernière, les observateurs ont remarqué une certaine démocratisation de l’information militaire au Maroc. Il semble que les Forces Armées Royales ont effectué une métamorphose de leurs stratégies de communication, afin de rapprocher les citoyens du secteur de la défense au Maroc.

En témoignent les nombreuses informations concernant l’armement et des opérations qui se font de plus en plus régulières, ainsi que les images, divulguées sur les pages des réseaux sociaux, de chasseurs, de drones, d’opérations, d’unités… qui auparavant demeuraient inconnues. Le Maroc, notons-le, a fait un pas de géant en termes d’armement, au cours des quelques dernières années. Selon la dernière version du rapport annuel de  l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), rendu public ce mois-ci, le Maroc figure dans le top 40 des pays qui importent le plus d’armes, et ce, de 2016 à 2020. Il occupe la 29ème place devant le Canada et derrière la Jordanie. Avec 0,9% des armes importées durant la même période, contre 2,1% pour la période de référence allant de 2011 à 2015, le Royaume fait partie des 3 premiers pays africains importateurs d’armes. Rappelons également que Le Global Firepower Index (GFI) 2021 place la force militaire du Maroc en 53ème position sur 138 pays, soit trois places gagnées par rapport au classement 2020 et sept places par rapport au classement 2019.

Aussi, le Royaume participe activemet aux opérations de coopération militaire régionale et internationale, notamment l’African Lion, ainsi que l’exercice Phoenix Express, dont l’édition 2021 a démarré le 17 mai et s’étalera jusqu’au 28 mai 2021. 

  


Dans la même rubrique :
< >