Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les Casa’ Nanas s’organisent

Casablanca


Rédigé par Hakima Yassine CHAWKI le Lundi 23 Mars 2020

Casa’ Nanas est une communauté en ligne construite autour de l’entraide entre casablancaises. Une solidarité féminine 2.0, précieuse par les temps qui courent.



Les Casa’ Nanas s’organisent
Depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, les quelque 4 000 Casa’ Nanas (CN) sont plus actives que jamais. Le groupe Facebook, créé en novembre 2013, a beaucoup évolué en 6 ans d’existence.

Au commencement…

Le processus d’adhésion pourrait sembler un chouia sélectif, toutefois c’est cela qui a permis de former une communauté féminine solide, aux valeurs convergentes. Pour en faire partie, il vous faut trouver une marraine et contacter, avec celle-ci, la même administratrice, pendant la période d’ouverture des inscriptions.

Il faut préciser que les administratrices et les modératrices sont bénévoles, même si elles consacrent beaucoup de temps à la gestion de cet espace de partage d’expériences et de conseils. Résultat : un concentré de recommandations de personnes, de partages de bons plans et de coups de coeur.

Les commentaires sont basés sur le vécu, ce qui multiplie les chances d’y trouver du contenu pertinent en comparaison avec un groupe de réseautage générique. D’ailleurs, l’autopromotion n’étant pas en adéquation avec l’esprit de recommandation désintéressée, n'y est évidemment pas permise. Sur CN, on ne parle pas de soi, sauf si d›autres membres parlent de vous ou cherchent un service en rapport avec votre activité.

 

En ce moment…

Dans une société fragilisée par une crise sanitaire sans précédent, le pouvoir de la recommandation confirme sa prépondérance. Le fait est que les communautés virtuelles occupent désormais une place centrale dans le quotidien d’une population confinée, qui passe le plus clair de son temps à naviguer sur les médias sociaux. À l’image de l’activité bouillonnante des internautes, les demandes des CN se multiplient, et les solutions suivent. 52 commentaires pour cette publication sur les options pour faire ses courses en ligne à Casablanca. Dans une autre, une maman confinée cherche une pédiatre parmi les membres, pour lui envoyer une photo de la paupière rouge et enflée de son fils de 3 mois.

Elle précise avoir choisi de ne pas se déplacer chez son pédiatre puisqu’elle rentre de France et qu’elle essaye d'avoir un comportement solidaire et responsable en ne sortant pas de chez elle. Une décision qui fait écho à un post qui a suscité plusieurs centaines de réactions positives, où une CN conjure toutes celles qui viennent de rentrer d’Europe, ou qui ont rapatrié leurs enfants, d’être responsables et de se confiner même en l’absence de symptômes, pour éviter de contaminer les autres. Toutes sont d’accord sur le fait que le Maroc n’est pas armé pour faire face à une épidémie de cette ampleur.

Hakima Yassine CHAWKI


 


  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM