Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le vaccin anti-Covid19 de Pfizer "sûr" et "robuste" pour les moins de 12 ans


Rédigé par C.B le Lundi 20 Septembre 2021

Le vaccin contre le coronavirus de Pfizer et BioNTech est "sûr" et "robuste" chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, bien qu'à une dose inférieure à celle que reçoivent les adultes, ont déclaré les sociétés dans un communiqué annonçant les résultats d'un essai pédiatrique.



Le vaccin anti-Covid19 de Pfizer "sûr" et "robuste" pour les moins de 12 ans
Pfizer a affirmé que les essais ont montré que son vaccin Covid-19 était "sûr" et "bien toléré" par les enfants âgés de 5 à 11 ans et que des "réponses robustes en anticorps neutralisants" ont été observées.
 
Le laboratoire pharmaceutique a déclaré qu'un "profil de sécurité favorable" avait été observé dans son essai du vaccin chez les enfants de moins de 12 ans. Pour son essai, la société a utilisé des doses correspondant à un tiers de celles qui sont administrées aux personnes âgées de 12 ans et plus.
 
"Au cours des neuf derniers mois, des centaines de millions de personnes âgées de 12 ans et plus dans le monde entier ont reçu notre vaccin Covid-19. Nous sommes impatients d'étendre la protection offerte par le vaccin à cette population plus jeune, sous réserve d'une autorisation réglementaire, d'autant plus que nous suivons la propagation de la variante Delta et la menace substantielle qu'elle représente pour les enfants", a déclaré le PDG de Pfizer, Albert Bourla cité dans le communiqué. 
 
"Depuis juillet, les cas pédiatriques de Covid-19 ont augmenté d'environ 240 % aux États-Unis - ce qui souligne la nécessité de la vaccination pour la santé publique", a fait savoir M. Bourla, notant que ces résultats d'essais constituent une "base solide" pour demander l'autorisation de du vaccin pour les enfants de 5 à 11 ans à l'agence sanitaire américaine, la FDA. 
 
L'essai de Pfizer a inclus 2 268 participants âgés de 5 à 11 ans. Selon l'entreprise, les doses ont entraîné des effets secondaires comparables à ceux observés lors de l'essai sur des patients âgés de 16 à 25 ans.
 
Considéré comme bon élève de la vaccination, il convient à rappeler que, depuis mardi 31 Août, le Maroc a donné son feu vert pour inoculer les vaccins Sinopharm et Pfizer aux jeunes enfants âgés entre 12 et 17 ans. Toutefois, force est de noter que la majorité a opté pour Pfizer, puisque les chiffres communiqués par le comité technique et scientifique indiquent que 45.119 doses de Pfizer ont été injectées contre 40.690 de Sinopharm .

Avec (MAP)