Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le port du masque en voiture est-il vraiment nécessaire ?


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 26 Juin 2020

Depuis le 7 avril, il est impératif de porter des masques de protection à l’extérieur. Par la suite, le port a été exigé même en voiture, sous peine d’amende. Les gens s’interrogent.



Le port du masque en voiture est-il vraiment nécessaire ?
S’il n’est plus obligatoire de rester à la maison, il ne faut pas oublier que le virus continue de circuler, et donc le respect des gestes barrière demeure primordial. Néanmoins, avec la chaleur qui commence à se faire sentir, les gens sont perdus. Doivent-ils enfreindre la loi les obligeant à mettre un masque même en étant seuls en voiture, au risque de payer une contravention ?

Bien que la voiture soit un lieu privé, beaucoup de personnes ont dû payer des amendes de 300 Dhs, pour le non port du masque au volant. A cet effet, un communiqué conjoint des ministères de la Santé, de l'Intérieur, des Finances et du Commerce et de l'industrie avait annoncé que le port des masques de protection était obligatoire depuis le 7 avril 2020. Le non port de masque de protection est passible d’une amende de 300 à 1300 dirhams, et d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois mois, ou les deux sanctions à la fois.

D’après l’avocat El Ajouti Mourad, « Deux raisons pousseraient à garder le masque même en voiture. Premièrement, si le conducteur était avec d’autres personnes qui ne sont pas du même ménage, la règle de la distanciation et les gestes barrières, à travers le port du masque, s’impose. Deuxièmement, si le conducteur est amené à sortir de la voiture pour une quelconque raison (se rendre au marché, aller au travail ou autre), il y’aurait le risque de contaminer les objets qui entourent, comme le tableau de bord ou le siège de voiture » : nous explique-t-il.

Ceci dit, il est à rappeler qu’en début juin, le président de la société marocaine de pédiatrie Hassan Afilal avait adressé un courrier au ministère de la santé où il appelle à l’annulation de l’obligation du port du masque dans les voitures, soulignant que cela pourrait entraîner une hypoxie et une hypercapnie, avec une chute de tension pouvant induire une perte de connaissance.

Des contradictions qui laissent perplexe.