Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Le podcast réinvente la radio… et la télé


Rédigé par Abdallah BENSMAÏN le Mercredi 24 Juin 2020

Le podcast ne réinvente pas, à proprement parler, la radio mais l’écoute des émissions où le différé devient la norme et l’écoute directe l’exception.



Le podcast réinvente la radio… et la télé
Si la presse électronique a fondamentalement modifié les habitudes de lecture, l’audience de la presse papier, comme les chaînes d’info en direct ont modifié la consommation de l’information télévisuelle, le podcast n’est plus dans l’écoute globale mais dans le segment d’audience, qui se reconnait dans une émission mais guère dans une programmation journalière, par exemple.

Le podcast n’est pas à proprement parler de la radio mais une création audio, enregistré et conservé, que l’on peut écouter et réécouter à n’importe quel moment. Contraction d’iPod et de broadcast (diffusion), le mot podcast est une invention de The Guardian (d’autres sources l’attribuent à la BBC) dont s’emparera Apple dès 2005, une année après sa création, pour l’introduire dans son logiciel Itunes mis au point pour écouter de la musique, regarder des vidéos, en sons et en images, avec une fonction téléchargement pour accéder à des produits musicaux autres que le catalogue proposé par Apple. 

Le podcast favorise le replay

Depuis, le mot podcast a fait flores et est passé dans le langage courant. Dans sa volonté de se distinguer et d’en être le pionnier technologique, Apple définira les podcasts comme des émissions gratuites (bien entendu !) que l’usager d’iPod, le tueur des baladeurs de Sony avec la mise à mort de la cassette audio (le podcasting a donné en français canadien : la baladodiffusion), peut télécharger et lire… « comme une radio ou une série TV » sur iPod, Smartphone ou ordinateur, y sera-t-il ajouté. 

Le podcast intimement lié à la radio à laquelle il assure la résurrection d’émissions culturelles, politiques, scientifiques, de chroniques, journaux et documentaires, grâce au replay, s’en est également émancipé pour devenir une activité à part entière.

Si les radios du monde entier proposent des podcasts, se libérant de la contrainte du direct à durée de vie limitée à l’instant de la diffusion, le podcast est à l’origine d’une radio faite sur mesure : les podcasts natifs, qui sont des créations sonores pour la diffusion directe auprès du public, sans la nécessité du passage obligatoire à la radio. L’utilité des podcasts a été démontrée comme outils pédagogiques et adoptés par plusieurs universités dans le monde.

Sans normes ni règles professionnelles

A l’image des blogs et des journaux électroniques qui poussent comme de la mauvaise herbe qui étouffent la presse professionnelle, les podcasts poussent comme des champignons - et pas seulement après l’ondée ! - rendant quasiment inaudibles les radios traditionnelles. Libres de toute réglementation, sans normes professionnelles ni contraintes de grilles de programmes, beaucoup plus faciles à produire que n’importe quelle émission radio, les podcasts « indépendants » sont d’abord et avant tout des initiatives individuelles et isolées, comme le sont des web télés où des sortes d’illuminés se sourient à euxmêmes devant la caméra du téléphone portable. Sur le modèle décalé de la radio traditionnelle qui s’est construit en réseau, des réseaux de podcasts ont émergé et proposent aux annonceurs leurs synergies et des audiences à faire rêver les radios classiques ! Podcasts comme web télés ont néanmoins donné des expériences de libération de la parole et d’exploration de sujets et de lieux que les médias « mainstream » n’ont pas l’habitude d’aborder. A cet égard comment ne pas citer Chouf tv qui filme sur le vif et Radio Maârif qui produit des émissions sur l’histoire du Maroc, confectionne des dossiers sur le sport, le rock, présente des témoignages « underground », avec le soutien financier de Maroc Telecom. 

Néanmoins, il est utile de souligner que le podcast peut favoriser le test d’idées « à moindre coût », la production d’un programme pouvant se faire à des prix dont ne peut rêver la télévision ou la radio. « Aux Etats-Unis, les podcasts sont des laboratoires à idées » : « Homecoming » était un podcast avant de devenir une série, sur Amazon, avec Julia Roberts, comme « Dirty John » sur Netflix.

Abdallah BENSMAÏN

  


Dans la même rubrique :
< >