Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le pari ambitieux de l’innovation dans les procédés de désinfection

Entretien avec Hélène Martin, cogérante de Prime Tech


Rédigé par Safaa KSAANI le Mercredi 28 Octobre 2020

Prime Tech a développé le système Safe Fresh Line, conçu pour répondre aux conditions d’hygiène nécessaires à même d’endiguer la pandémie.



- Après le développement des cabines de désinfection Safe Tube, la société Prime Tech conçoit un autre système dont le procédé est identique. Pourquoi ce choix ?
- C’est de l’association de la technologie Prime Tech et du biocide naturel NP AIR qu’est né le système Safe Fresh Line. La solution « Safe Fresh Line » a été élaborée pour répondre à de nombreux besoins, dont la désinfection des locaux occupés par le personnel tels que les stations de conditionnement, les frigos, les halles industrielles, les bureaux. Cette nouvelle innovation permet également l’assainissement de l’air et la réduction de la charge microbienne, ainsi que le contrôle automatique de l’hygrométrie pour la conservation des fruits et légumes.

-Le nouveau système est-il doté d’un dispositif qui diffuse des micros gouttelettes d’eau tout comme la cabine Safe Tube ?
- La brumisation en haute pression est le meilleur moyen pour diffuser le produit désinfectant en un minimum de temps, le tout d’une manière automatique. Ce procédé permet de créer un très fin brouillard qui se dépose de manière homogène sur toutes les surfaces, et sans mouiller. Les pompes haute pression envoient l’eau à travers un réseau de tubes en polyamide haute pression et des buses avec un très faible débit qui permet d’obtenir des gouttelettes de 5 microns. Les pompes sont gérées par des sondes hygrométriques et des horloges. Par ailleurs, le produit NP AIR utilisé dans le système Safe Fresh Line est un biocide élaboré au Maroc par le professeur universitaire et scientifique Adnane Remmal. Le produit est issu de plantes naturelles, principalement le thym et le romarin qui sont reconnus pour leur efficacité dans la lutte contre les virus, bactéries et champignons. De plus, le NP AIR est conforme aux spécifications de la norme EN 14476 qui permet une réduction de 99.99% de la charge virale de l’espace traité. Ce produit à base de substances naturelles a une activité bactéricide, fongicide et virucide. Il tue les virus enveloppés, y compris les coronavirus, les Bactéries à Gram + et -, les bactéries aérobies et anaérobies, ainsi que les champignons. Ce produit est totalement écologique, biodégradable et contribue au confort des occupants en améliorant leur perception de l’air ambiant grâce à une très légère odeur de thym et de romarin.

- Les portiques de désinfection, Safe Tube, ont été interdits d’utilisation en raison des risques potentiels sur la santé publique. Quid du système Safe Fresh Line ?
- Il est conforme aux normes européennes EN 14476, pour son action virucide même à des doses hautement diluées dans l’eau (+80%). Concernant l’aspect bactéricide et fongicide, c’est conforme aux trois normes EN 1276, EN1650 et EN 13704. Le rapport du Laboratoire TEXCEL montre que le NP AIR réduit de 99,9999% la charge virale du coronavirus humain dans l’espace traité.

- Ces produits sont-ils adaptés aux espaces occupés par le personnel ?
- Le NP AIR possède un principe actif non-irritant et non toxique d’origine botanique qui sont le Thymol et l’Eucalyptol. Il est aujourd’hui le seul désinfectant qui possède une forte action virucide (log 5.45) et à la fois des propriétés naturelles (à base d’huiles essentielles de plantes et sans solvants chimiques), sans agent chimique nocif sur la santé humaine. Son odeur agréable et le confort respiratoire qu’il procure font qu’il est très apprécié par les utilisateurs en brumisation haute pression. Il ne laisse pas de trace de résidu en production biologique. Toutefois, la brumisation du produit se fait avant et après l’entrée du personnel et durant les pauses de travail. Grâce au système de brumisation à haute pression, le temps de séchage est très court et la reprise du travail peut se faire immédiatement après l’application du produit. Les utilisateurs de notre système depuis une année tels que Magrumes, Delassus, sont très satisfaits. Leur retour est positif.

Recueillis par
Safaa KSAANI 

 

Encadré

Santé publique : interdiction de l’utilisation des portiques de désinfection

Sur décision conjointe des ministères de l’Intérieur, de l’Industrie et de la Santé, l’usage des portiques désinfectants, qu’ils soient usinés au Maroc ou ailleurs, est proscrit, en raison de craintes concernant les éventuels effets nocifs des produits utilisés. Dans un communiqué conjoint publié en avril dernier, les ministères de la Santé, de l’Intérieur et de l’Industrie ont informé que suite à une réunion de la commission chargée d’établir une norme marocaine spécifique aux portiques désinfectants dont l’usage a été généralisé au Maroc dans le contexte actuel de pandémie Covid-19, il a été décidé d’interdire l’usage et la commercialisation de ces portiques en raison des risques potentiels que leur utilisation peut avoir sur la santé publique. Le communiqué explique cette décision par le manque de recul et de données scientifiques quant aux effets sanitaires des produits désinfectants utilisés dans ces portiques.

Le communiqué a également appelé au retrait des portiques déjà installés à l’entrée de certaines administrations et lieux publics, grandes surfaces et autres commerces, avertissant que toute infraction exposera ses auteurs à des poursuites judiciaires.

Il faut rappeler que deux entreprises marocaines, l’une basée à Oujda et l’autre à Marrakech, avaient développé des portiques désinfectants 100% marocains, respectivement baptisés «Virus Hunter» et «Safe Tube» pour lesquels ils avaient reçu une centaine de commandes émanant d’administrations publiques et d’établissements privés.  

S. K.
 

Repères

Brumisation à haute pression : un gain de temps
Désinfection, réduction de la charge fongique et bactérienne (champignons et bactéries éliminés), et contrôle de l’hygrométrie dans les espaces traités…, ce sont de multiples emplois pour un seul procédé de brumisation en haute pression. Grâce à ce procédé, l’atmosphère est assainie et les surfaces sont désinfectées très rapidement d’une manière homogène. De plus, «10 minutes de brumisation suffisent pour désinfecter des milliers de M3», nous affirme Mme Hélène Martin, cogérante de la société Prime Tech.
Machines de désinfection par ultraviolets : un procédé moins dangereux pour la santé
Probablement la méthode de désinfection la plus connue, la vaporisation de peroxyde d’hydrogène est actuellement le seul moyen de désinfection dans les hôpitaux du royaume. Cet aérosol, à base de produits dangereux pour la santé, exige une fermeture hermétique, et l’extinction de la climatisation des salles, pour être efficace. Cependant, les machines de désinfection par ultraviolets sont simples d’utilisation, et où les produits chimiques n’ont pas de place. « On peut entrer dans la salle, après la fin du processus de désinfection, ou pendant, puisque le système de sécurité passif y est intégré, sans encourir le risque d’une lésion au niveau des poumons », c’est la promesse que fait le PDG d’Atlas Invention.