Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le non-respect des mesures sanitaires force les autorités à fermer plusieurs cafés dans le Royaume


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 9 Août 2020

Suite à l’exacerbation de la situation épidémiologique avec la flambée des contaminations, le Maroc a durci le contrôle du respect des mesures sanitaires dans les espaces publics. Ainsi, les cafés qui ne respectent pas les mesures en vigueur sont cadenassés par les autorités.



Le non-respect des mesures sanitaires force les autorités à fermer plusieurs cafés dans le Royaume
Les autorités ont procédé récemment à la fermeture de plusieurs cafés dans plusieurs villes y compris celles non concernées par la décision du «lockdown». Vendredi dernier, les autorités de la ville Ait Melloul ont décidé de fermer six cafés à cause du non-respect des mesures sanitaires. De même, dans la province de Youssoufia, après la montée des cas de contaminations à la Covid-19, le préfet de la ville n’a pas hésité à fermer des cafés pour des durées allant de trois à quinze jours. Quant à Casablanca, les contrôles se sont multipliés au point que les propriétaires redoutent un scénario semblable à celui du confinement (fermeture de tous les cafés). Selon nos sources les autorités de la capitale économique ont même décidé d’interdire la diffusion des matchs dans les cafés.

Néanmoins, les actions des autorités demeurent légitimes. L'association nationale des cafés et restaurants du Maroc avait annoncé le 22 juin dernier un cahier de charge en matière de respect des mesures de sanitaires à savoir la distanciation physique afin de préserver les clients contre la propagation du virus. Or, ces derniers ne semblent pas respecter méticuleusement leurs engagements. Rien qu’en passant dans la rue, on constate que la distance d’un mètre entre les tables, ainsi que le quota des clients sont loin d'être respectés.

  


Dans la même rubrique :
< >