Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le jardin zoologique de Rabat a comptabilisé 5.4 millions de visiteurs depuis 2012


Rédigé par Rime Taybouta le Jeudi 13 Janvier 2022

Le Jardin Zoologique National de Rabat (JZN), qui s’est positionné comme l’une des attractions majeures du paysage culturel et touristique du pays, célèbre cette année son 10ème anniversaire.



Le jardin zoologique de Rabat a comptabilisé 5.4 millions de visiteurs depuis 2012
Depuis son inauguration par son Altesse Royale le prince héritier Moulay El Hassan le 09 janvier 2012, le zoo a accueilli plus de 5,4 millions de visiteurs, indique la direction du jardin zoologique de Rabat dans un communiqué, notant qu’il a reçu, à ce titre et durant plusieurs années consécutives, le certificat d’excellence Tripadvisor, qui récompense la qualité de ses services et le niveau des prestations offertes aux visiteurs

Sous le label « Rencontre avec la nature », le JZN assure sa mission de conservation de la faune sauvage, par la mise en place d’une stratégie de gestion de la collection animale et plus spécifiquement les espèces éteintes à l’état sauvage dans leurs milieux naturels ou menacées d’extinction.
Sa collection animale, vivant dans 5 biozones reproduisant les habitats naturels des animaux : « Montagne de l’Atlas », « Désert », « Savane », « Forêt tropicale » et « Marécages », est passée de 1200 animaux en 2012 à plus de 1800 en 2021, indique la direction du jardin zoologique de Rabat dans un communiqué. Elle s’est enrichie de plus de 600 naissances au fil des années, et de plusieurs nouvelles espèces animales reçues dans le cadre des échanges et des partenariats conclus avec des institutions nationales et internationales. 

Dans le cadre de son programme de conservation des espèces sauvages, le JZN constitue des noyaux fondateurs des espèces animales vulnérables permettant le renforcement des populations sauvages de ces espèces, voire des réintroductions dans leur milieu d’origine quand l’habitat a été réhabilité dans la nature. Ces actions concernent les espèces endémiques marocaines comme les antilopes sahélo-sahariennes, les vautours fauves et les ibis chauves…

En parallèle, le Jardin Zoologique National s’est doté de deux infrastructures qui visent à élargir le champ des connaissances sur la biodiversité animale et sur l’histoire des espèces. Il s’agit du parcours muséographique et du vivarium, inaugurés respectivement en 2016 et en 2019. Outre son rôle de conservation, le zoo de Rabat, offre une expérience d’immersion dans le monde animal, et joue un rôle dans l’éducation à l’environnement et la recherche scientifique.