Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le gouvernement se prononce sur l'arrestation des dé-jeûneurs à Casablanca


Rédigé par Kawtar Chaat le Jeudi 28 Avril 2022

Pénalisé par la législation marocaine, le jeûne pendant le mois de Ramadan continue de faire dans le pays. Le gouvernement, par la voix de son porte-parole, Mustapha Baitas, s'est pronocé sur la descente policière des non-jeûneurs. Détails.



 

La police casablancaise a interpellé, ce mercredi, un groupe de jeunes rompant le jeûne dans un café, ainsi que les employés. Les vidéos de l’opération, relayées sur les réseaux sociaux, ont suscité une grande zizanie.

 

L'affaire a également été abordée par Baitas à l'issu du Conseil du gouvernement. En réponse à une question adressée dans ce sens, le porte-parole a donné une réponse laconique, appelant au respect des citoyens, vu que ce geste polémique marque un manque de respect pour les musulmans.

 

Le responsable gouvernemental a également souligné que les contrevenants ont été arrêtés dans des conditions humaines et convenables.