L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Le complexe portuaire Tanger Med peut satisfaire les exportations agricoles brésiliennes vers le monde


Rédigé par Mohamed Elkorri Vendredi 11 Novembre 2022

L'ambassade du Royaume du Maroc au Brésil et la Chambre de commerce arabo-brésilienne (CCAB) ont organisé, jeudi, un webinaire sur le potentiel du complexe portuaire Tanger Med, en tant que plate-forme pour les exportations agricoles brésiliennes à destination des marchés de l'Union européenne, des pays méditerranéens et ceux du Conseil de coopération du Golfe.



Au cours de ce colloque télématique, marqué par la participation de l'ambassadeur du Maroc au Brésil, Nabil Adghoghi, du président de la CCAB, Osmar Chohfi, de responsables du groupe Tanger Med et de représentants d'associations agricoles et exportatrices au Brésil, les différents intervenants ont mis en avant les avantages qu'offre Tanger Med comme un complexe portuaire et industriel conforme aux standards internationaux et maillon essentiel des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Ainsi, M. Adghoghi a souligné les relations distinguées et multiformes entre les deux pays, saluant le saut qualitatif réalisé au niveau du cadre juridique maroco-brésilien, avec notamment la signature de nombre d'accords bilatéraux et de protocoles d'accord dans les domaines de facilitation des investissements, de suppression de la double imposition, de transformation numérique, de formation professionnelle et de recherche agricole et scientifique dans le domaine marin.

Il s’agit, selon lui, d’outils pouvant hisser les relations bilatérales au niveau du partenariat stratégique, en mettant à contribution les atouts des deux pays, le développement économique soutenu que connaissent le Maroc et le Brésil, les importantes infrastructures dont ils disposent et leurs situations géographiques, qui sont autant d'éléments qui font des deux pays amis une plateforme pour connecter les cinq continents.

Le diplomate marocain a salué le rôle de la CCAB, partenaire dans l'organisation de ce colloque avec l'ambassade du Maroc à Brasilia, en coopération avec Tanger-Med, le port brésilien d'Itaqui et des acteurs économiques des deux pays, ajoutant que les opérateurs économiques du Maroc et du Brésil ont de nombreux dénominateurs communs qui peuvent constituer une base solide pour promouvoir la coopération multilatérale.

M. Adghoghi a affirmé que le rapprochement entre le port Tanger-Med d’une part et les ports et les exportateurs brésiliens pourrait constituer un cadre pratique pour développer des partenariats entre les institutions et les acteurs économiques des deux pays, contribuer à renforcer la présence de ces ports dans la carte commerciale mondiale et renforcer leur position dans les lignes maritimes les plus importantes en s’érigeant en pilier essentiel du commerce mondial.

Pour sa part, M. Osmar Chohfi a déclaré que cette rencontre est "d'une grande importance et constitue un jalon important sur la voie du renforcement des liens économiques entre les deux pays capables de faire fructifier leurs expériences et leurs histoires maritimes afin de développer l'économie et tisser des partenariats internationaux dans un esprit créatif et innovant dans un monde marqué par de grands changements".

Le président de la CCAB a souligné que cette rencontre permet de s’informer des atouts du port "modèle" de Tanger-Med, ainsi que les ports "Itajai" et "Itaqui" au Brésil, en plus du grand potentiel de coopération, ce qui donne une impulsion aux relations économiques entre le Maroc et le Brésil et ouvre la possibilité de profiter de leur partenariat.

Il a estimé que le Maroc et le Brésil sont des pays pionniers dans le domaine des initiatives commerciales maritimes, et qu'ils ont également une présence significative sur le marché mondial dans des secteurs économiques vitaux, comme ils disposent d’infrastructures modernes et de grande importance, ce qui appelle le rapprochement entre tous les continents et la dynamisation de l’économie des pays océaniques avec un nouvel esprit en phase avec les réalités modernes.

A son tour, le directeur général adjoint de l'Autorité portuaire Tanger Med, Hassan Abkari, a souligné que la plate-forme logistique de Tanger-Med, qui se situe dans le détroit de Gibraltar à la jonction des plus importantes lignes maritimes mondiales, permettra aux exportateurs et producteurs brésiliens d'atteindre 600 millions de consommateurs potentiels dans les marchés d'Europe occidentale et de bénéficier des avantages du réseau de lignes maritimes reliant le port au reste du monde, appelant à "examiner les divers aspects possibles de la coopération pour obtenir des avantages mutuels" en faveur de Tanger Med et des exportateurs brésiliens.

"Le climat au Maroc et en Amérique du Sud en général, et au Brésil en particulier, est opposé. La fin de la saison agricole au Brésil coïncide avec son début au Maroc, et vice versa, ce qui rend complémentaires les secteurs agricoles des deux pays en termes de production agricole", a-t-il fait observer.

Par ailleurs, M. Abkari a noté que Tanger-Med entretient de merveilleux partenariats avec nombre de pays industriels et agricoles qui contribuent à assurer la stabilité des chaînes d'approvisionnement mondiales, précisant que le Maroc a fait du transport et de la logistique un secteur stratégique. Ceci, a-t-il poursuivi, s'est concrétisé par la construction du complexe portuaire Tanger Med et le lancement de la construction des ports de Nador West-Med et Dakhla-Atlantique.

De leur côté, Rachid Houari, directeur général de la zone logistique Med-Hub et Idriss Aarabi, directeur des opérations export-import au port Tanger Med, ont passé en revue le bilan des activités portuaires et industrielles du complexe Tanger-Med au titre de l’année 2021, ainsi que le réseau de lignes maritimes liant le port avec le reste des ports du monde, en particulier ceux du Brésil et d'Europe de l'Ouest, avec un accent sur la régulation numérique et opérationnelle de l'export et de l'import via Tanger-Med.

En marge de cette rencontre, une table ronde a été organisée sur "Les opportunités pour les exportations brésiliennes et la réduction du coût de la logistique", marquée par une présentation du port d’"Itaqui", situé dans l'État de Maranhão (nord-est du Brésil), ainsi que du port d'Itajai dans l'état de Santa Catarina (sud).

Le séminaire a été marqué également par la participation de représentants de l'Association brésilienne des entrepreneurs agricoles et de la Confédération brésilienne de l'agriculture, qui ont exprimé leur grande admiration pour les atouts logistiques du complexe portuaire Tanger-Med et leur désir de conclure des partenariats concrets avec ce port marocain en matière d'exportation et d'importation du Brésil avec ses partenaires internationaux en Europe, dans le bassin méditerranéen et au niveau des pays arabes du Golfe.








🔴 Top News