Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Le chanteur guinéen Mory kanté, est mort


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 22 Mai 2020

La musique africaine perd une nouvelle icône.



Le chanteur guinéen Mory kanté, est mort

C’est à l’Âge de 70 ans que l’auteur de l’incontournable hit « yéké yéké », Mory kanté est décédé, d'une longue maladie. Le monde entier avait dansé dans les années 1980, et jusqu’à nos jours, avec ce morceau de funk mandingue.

Le musicien s'est éteint « vers 9h45 ce matin à l'hôpital sino-guinéen », a dit son fils. « Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible », a-t-il ajouté. « On a vu son état se dégrader rapidement, mais j'étais surpris quand même car il avait déjà traversé des moments bien pires », a-t-il dit.

Surnommé le « griot électrique », Mory Kanté a contribué à populariser la musique africaine et guinéenne à travers le monde. Le président Guinéen Alpha Condé lui a rendu hommage sur Twitter. « La culture africaine est en deuil. Mes condoléances les plus attristées... Merci l'artiste. Un parcours exceptionnel. Exemplaire. Une fierté », a-t-il posté sur le réseau social.


C'est sur une note nostalgique qu'on vous laisse vous découvrir, ou redécouvrir ce tube planétaire.


  


Dans la même rubrique :
< >