Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Tribune libre

Le Royaume du Maroc…Horizon Vertical


Rédigé par Fawaz Alatlassi le Dimanche 17 Janvier 2021


C’est un devoir culturel qui anime cet essai, porter un regard sur la terre sous ses pieds est une recherche de l’identité dans l’un de ses aspects les plus primaires. L’homme que je suis est né au Nord de l’Afrique de parents originaires de ces mêmes montagnes, qui se sont dressés comme des géants à la plupart des invasions. Dans un pays connu dans la Grèce antique pour ses pommes d’Or du jardin légendaire des Hespérides, des pommes cueillies par Héra épouse de Zeus, comme cadeau de mariage. Ces terres qui ont animé mythes et légendes par le passé sont aussi connu pour avoir été terres d’Hercules et la fin même de la terre, là où le soleil disparaît dans les profondeurs de l’océan.
 
Ces terres protégées par les chaines de l’Atlas, depuis toujours habitées par des hommes et des femmes libres. Ont l’une des histoires les plus riches du continent africain. Petit rappelle les ossements humains les plus datés ont récemment été déterrés de cette même terre du Maroc a plus de 300 000 ans d’âge, et donc les origines de l’homme ne sont pas d’Éthiopie comme le prétendent les précédentes découvertes paléontologiques.
 
L’histoire du Maroc ne va pas sans l’histoire de ces tribus berbères qui ont sillonné ses sentiers et leur chemin dans l’histoire de ce pays, car il est clair qu’une maison ne vit que dans les souvenirs de ses bâtisseurs et ses résidents. Et qu’un pays n’est pays que par ses patriotes qui le défendent de génération en génération.
 
La position géographique du Maroc a depuis des lustres fait de lui un carrefour des cultures et des cultes en s’extrapolant un peu dans une dimension spatio-temporelle mobile on remarque comment elle est belle cette histoire du Maroc. Des Pirates qui ont fini dans la plume à Voltaire dans Candide pour leur hospitalité pas très catholique. Des tribus Berbères juives et polythéistes qui ont embrassé la foi musulmane et prêtèrent allégeance à un réfugié venu d’Arabie. La communion de la culture berbère avec la culture arabe. Le contrôle du détroit de Gibraltar par les flottes des Pirates de Salé et son influence maritime dans toute la baie méditerranéenne. La longue épopée Andalouse avec ses victoires et ses défaites, qui a évidemment forgé le futur de la péninsule ibérique du vieux continent. L’enchaînement des dynasties arabo-musulmanes et leur parcours héroïque et j’en passe. Tout cela ne reflète que l’immense diversité et la force qu’octroie cette symbiose des cultures et des cultes qui ont toujours cohabité dans ces contrées. Une maturité très ancienne dans la compréhension et l’acceptation de l’autre sans jugement. La coexistence des confessions juive et chrétienne sous la bienveillance de la confession musulmane sur plus de 1000 ans sans guerre sainte, chose rare à l’époque et même de nos jours.
 
Aujourd’hui le Maroc est un exemple de tolérance et d’échange des cultures. Au service du bien commun et de la diversité. Le Marocain de nature est tolérant et pacifiste, intelligent et artiste. Dans le bon environnement il peut faire des prouesses, reconnu de par le monde grâce à sa capacité d’adaptation et d’intégration dans tous les secteurs d’activités. Il sème les valeurs de son origine dans les pays du monde. Puissant médiateur dans le conflit Palestino-israélien, le Maroc fait entendre la voix de la raison, la sacralité de la paix prime dans son apport à la résolution de ce conflit. Protégeant faibles et opprimés, se dressant comme muraille face à la tyrannie. Le Maroc est un exemple mondialement reconnu pour la quête de la paix, sa sagesse et la perspicacité de ses positions.
 
Comme une frégate sur les flots, le Maroc sillonne les vagues du temps. Poussé par les vents du progrès, les voiles tirées par la force de son peuple. Son roi bienveillant manie le gouvernail avec dextérité et prestance. Nul doute sur le maintien du cap vers l’élévation, l’avant-gardisme et la montée des marches du classement des pays sur tous les aspects. Que ce soit en terme de sûreté, sécurité et d’armement, d’infrastructures, de développement économique, des sports, des alternatives énergétiques écologiques ainsi que tant de secteurs vitaux au maintien de la vitesse de croisière du développement mondial. Les ressources naturelles du Maroc sont aussi riches que ses ressources humaines. Du Rif au Sahara la panoplie est aussi diversifiée que précieuse. L’énergie fossile la plus abondante demeure la fierté du peuple marocain, au-delà du phosphate ou du pétrole. La flamme du Maroc brille plus fort que toutes les plateformes pétrolières réunies dans le cœur de ses citoyens.
 
J’ai écrit cet essai animé par le même patriotisme que nos soldats tombés en guerre, d’un amour inconditionnel aux terres qui m’ont accueilli à ma naissance, d’un amour que j’ai ressenti longtemps bien avant de le comprendre et l’assimiler. Synonyme de fierté et de force le Maroc est un acteur pondérant dans l’histoire de la baie méditerranéenne, du continent africain et de ce fait du monde. Une avancée verticale qui ira au-delà de l’horizon.
 
Fawaz Alatlassi