Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Ministre français du transport en visite de travail au Maroc


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 25 Mars 2021

Le ministre délégué au Transport Jean Baptiste Djebbari est en déplacement au Royaume dans le cadre d’une visite officielle. La Coopération dans le domaine ferroviaire, et logistique au coeur du programme.




En visite officielle, Jean Baptiste Djebbari fait une tournée au Maroc du 24 au 26 mars, a annoncé l’ambassade de France au Maroc dans un communiqué, précisant que le ministre d’Emmanuel Macron visitera Tanger, Rabat, avant de se rendre à Casablanca.

Des réunions interministérielles sont à l’ordre du jour, l’ambassade a indiqué que M. Djebbari rencontrera son homologue marocain Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement et du transport, et puis Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Transport aérien.

Le ministre français s’est rendu, ce jeudi, au port Tanger Med, premier port à conteneurs en Afrique et en Méditerranée, où sont présents plusieurs groupes français tels que Décathlon, CEVA Logistics, GEFCO et Bolloré. Durant cette visite, M Dejabari est monté à bord d’un porte-conteneurs de la Campagne française CMA-CGM affecté une ligne reliant le Canal de Suez et le détroit de Gibraltar.

La tournée du ministre français sera focalisée sur la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine ferroviaire. En plus de l’Institut de formation ferroviaire à Rabat, M. Djebbari se rendra le 26 mars à Casablanca pour visiter le site d’exploitation et de maintenance du Tramway. Alstom est le principal partenaire du Maroc dans l’équipement ferroviaire, le groupe français a décroché les marchés de Tramway de Rabat et de Casablanca, en plus du chantier géant de train à grande vitesse reliant Tanger à Casablanca, qui a été inauguré en 2018. Le partenariat d’Alstom avec l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) s’est renforcé, suite à la signature d’un protocole, en vertu duquel le géant français devient officiellement chargé de la maintenance de locomotives électriques de nouvelle génération Prima M4, que le Maroc en avait commandé 30 en 2018.