L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Le Maroc fournit 50% des besoins de l’Espagne en tomates


Rédigé par Mohamed Elkorri le Jeudi 18 Août 2022

Les tomates marocaines sont de plus en plus requises en Espagne spécialement et dans l'Union Européenne, les exportations marocaines vont crescendo depuis une décennie. Détails



Le Maroc fournit 50% des besoins de l’Espagne en tomates
Au cours de l’année 2021, les exportations de tomates du Maroc vers l’Espagne se sont accrues de 7,59% par rapport à l’année précédente, soit 80,79 millions de kilos. Le Maroc devient ainsi le premier fournisseur de tomates pour l’Espagne, avec un taux de 45,34% du total de l’approvisionnement en tomates du pays ibérique, contre un total de 83,2 millions d’euros et un prix moyen de 1,03 euros le kilogramme, apprend-on du média espagnol spécialisé Hortoinfo.

Le Maroc réalise ce bilan, pourtant il avait annoncé à la veille du Ramadan dernier qu’il avait restreint ses exportations de tomates vers l’Europe et les pays subsahariens pour contrer la hausse croissante des prix de ce fruit sur son marché intérieur. Les concurrents du Maroc sur le marché espagnol sont le Portugal, qui occupe la deuxième place avec 57.180 tonnes fournis à son voisin au titre de la même année, ce qui correspond à une valeur totale de 31,75 millions d’euros à un prix moyen de 0,55 euros le kilo, les Pays-Bas, en troisième place avec 20.510 tonnes, suivis de la Belgique (10.350 tonnes) et de la France (7.160 tonnes), indique la même source. 


Le Maroc avait fourni, entre le 1er août 2019 et le 31 juillet 2020, 80.280 tonnes de tomates à l’Espagne, sur un total de 200.650 tonnes importées par ce pays, avec une part de marché de 40%, selon Icex-Tax Agency. Généralement en 2021, 67 % des importations de tomates fraîches de l’Union Européenne (UE) provenaient du Maroc, suivi de la Turquie. Pour l’Union Européenne, en 2020, le Maroc a exporté un total de 258,38 millions de kilos de tomates contre une valeur de 315,98 millions d’euros, ce qui correspond à un prix de 1,22 euro le kilo, d’après les données recueillies dans le service statistique Euroestacom (ICEX-Eurostat), par Hortoinfo. 


Un rapport de la Commission Européenne (CE), sur une base trimestrielle, souligne qu’à côté de la baisse de la production et de la consommation, il y a aussi une baisse des exportations communautaires de tomates fraîches, en raison du Brexit et de la perte progressive du marché du Royaume-Uni qui, en 2021, représentait 75% des exportations communautaires de tomates, et cette perte de marché est due, comme le reconnaît la CE elle-même, «à l’augmentation de la concurrence du Maroc».


Durant cette dernière décennie, le Royaume a augmenté ses exportations de tomates, passant des 443,81 millions de kilos qu’il a vendus à d’autres pays en 2012 à 629,51 millions de kilos en 2021, indiquent les données qu’Hortoinfo recueillies de la Division Statistiques des Nations Unies (ONU).








🔴 Top News











 
Other