Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc et l'UE se félicitent de la coopération exemplaire dans le domaine de la pêche durable


Rédigé par A.E.O le Jeudi 11 Novembre 2021

Dans le cadre de l’accord de partenariat portant sur le domaine de la pêche durable, le Royaume du Maroc et l’Union Européenne tiennent, les 11 et 12 novembre 2021 à Bruxelles, la troisième session de la Commission Mixte prévue par ledit accord.



Le Maroc et l'UE se félicitent de la coopération exemplaire dans le domaine de la pêche durable
Tenue le 11 et 12 novembre à Bruxelles, la troisième session de la commission mixte sur l’accord de partenariat entre le Royaume du Maroc et l’Union Européenne a représenté pour les deux parties une occasion pour se féliciter de la qualité exemplaire de leur coopération dans le domaine de la pêche durable, et ce malgré le contexte difficile marqué par la pandémie du Covid-19.

La Délégation marocaine présidée par Madame la Secrétaire Générale du Département de la Pêche Maritime, Madame Zakia DRIOUICH, et celle de l'Union Européenne présidée par Madame Céline IDIL, Chef d'Unité de Négociations Commerciales et Accords de Partenariat dans le domaine de la Pêche Durable, se sont félicitées de la qualité exemplaire de leur coopération dans le domaine de la pêche maritime, avec comme priorité de placer la durabilité des ressources halieutiques en avant-garde de cette coopération.

« Rappelons que malgré l’impact négatif de la pandémie du Covid-19 sur plusieurs secteurs, celui de la pêche maritime a continué à contribuer à la sécurité alimentaire et celle des emplois », lit-on dans un communiqué du ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, des Eaux et Forêts. Ainsi, l’exécution de l’accord de pêche pendant la deuxième année du protocole dans le contexte difficile marqué par la pandémie était à l’ordre du jour de cette session, « de ce fait les parties ont jugé satisfaisant le déroulement de l’activité de pêche pendant cette même année, et se sont attelées à apporter les solutions et alternatives nécessaires aux difficultés observées », ajoute le communiqué.

Il est à noter également que grâce à la volonté manifeste des deux parties animées par un esprit de partenariat solide défiant toutes les contraintes, les navires européens autorisés ont continué à opérer dans les eaux marocaines conformément aux dispositions de l’accord et de son protocole. De même, La revue des résultats du comité scientifique conjoint a permis notamment d’orienter la fixation des conditions de l’exercice des activités de la pêche au titre de l’année 2022.

Considérant finalement sa contribution au développement et à la mise en œuvre de la politique sectorielle dans le cadre de la stratégie nationale de développement du secteur de la pêche, Les deux parties ont salué aussi la mise en œuvre des projets financés par l’appui sectoriel au titre de la deuxième année de l’accord permettant d’appeler 99,9 % de la tranche ouverte au titre de la deuxième année de l’accord, soit un montant de 20,5 Millions d’euros. Elles ont également examiné et validé le rapport sur la répartition géographique et sociale des tranches d’accès et redevances correspondant à la même année.

  


Dans la même rubrique :
< >