Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc avait l’intention de vacciner les séquestrés de Tindouf


Rédigé par S.G le Vendredi 5 Février 2021

C’est le journal Algeria Times qui a rapporté l’information. Le média a annoncé que le Maroc avait l’intention d’apporter une aide aux personnes séquestrées dans les camps de Tindouf en fournissant 20000 doses de vaccin contre le coronavirus.



Algeria Times rapporte ainsi avoir « appris d’un employé de la Mission des Nations Unies à la MINURSO que le Maroc avait proposé à l’Algérie d’offrir ce lot de vaccins aux séquestrés des camps de Tindouf afin qu’ils soient inoculés au même titre que toute l’humanité, après un premier envoi de 800 tonnes de denrées alimentaires de première nécessité»

«Cette aide est un cadeau de SM le Roi, Mohammed VI, connu pour ses positions humanitaires envers les plus vulnérables, en particulier les résidents des camps de Tindouf détenus, contre leur gré, dans des camps militaires qui imposent un dictat contraire aux principes du droit international », ajoute la même source.
 
Concernant le droit d’asile, le journal algérien précise que le pays d’accueil doit adhérer à la légalité internationale de ce concept et assurer son caractère civil, humanitaire et pacifique ce qui n’est pas le cas à Tindouf. Cela fait 45 années que les personnes séquestrés y sont privés de protection internationale et de liberté de mouvement qui est pourtant garantie par le droit international. L’Algérie porte la responsabilité de ces personnes dites réfugiées qui sont en réalité des détenus d'un régime loin de la démocratie…