L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Le Maroc, 1e partenaire commercial de la Russie en Afrique


Rédigé par Kawtar Chaat le Samedi 12 Mars 2022

Saluant une croissance à deux chiffres des échanges avec le Maroc en 2021, le représentant commercial de la Fédération de Russie, Artem Tsinamdzgvrishvil, prédit de bonnes performances pour 2022 et anticipe une augmentation du nombre de PME russes présentes sur le marché marocain.



Le Maroc, 1e partenaire commercial de la Russie en Afrique

Le volume des échanges commerciaux entre la Russie et le Maroc a augmenté de 42 % en 2021, atteignant 1,6 milliard de dollars, révèle l’agence de presse officielle russe TASS, citant le représentant commercial de la Fédération de Russie au Maroc, Artem Tsinamdzgvrishvili.

 

La même source indique que «le Royaume du Maroc reste le partenaire commercial le plus important de la Russie en Afrique», a-t-il déclaré.

 

«Les exportations russes vers le Maroc affichent une tendance positive. En 2021, elles ont augmenté de 60%, soit la plus forte croissance enregistrée parmi tous les pays du continent», explique le responsable, précisant que les importations en provenance du Maroc ont, de leur côté, augmenté de 11 %.

 

La même source a fait savoir que la balance commerciale entre les deux pays affiche un excédent d'environ 778,4 millions de dollars en faveur de la Russie.

 

Outre la croissance de la part des matières premières (pétrochimie, métaux), les produits de haute technologie occupent une part importante des exportations russes, se félicite le responsable russe.

 

«Les livraisons de véhicules utilitaires de la Russie au Maroc ont augmenté de 6 fois, les produits alimentaires, ainsi que les pâtes et papiers de 3 fois. En 2021, du bœuf et du miel russes ont été livrés au Maroc pour la première fois», a noté la même source.

 

Tsinamdzgvrishvil fait état d'une forte demande de verre plat russe (250 millions de dollars), après le faible niveau d'offre en 2020 et 2021, en lien avec des pénuries des quantités nécessaires au niveau des entrepôts et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, notamment vis-à-vis de la Chine.

 

«Un certain nombre de marchandises sont apparues dans les exportations russes en 2021 qui n'étaient pas fournies auparavant au marché marocain. Il s'agit du gaz de pétrole, des hydrocarbures gazeux, des moteurs à combustion interne, des cosmétiques et des produits de toilette, du verre en feuilles, des équipements pour la préparation du tabac, des appareils ménagers électromécaniques, de la viande bovine congelée et du miel», relève-t-il., soulignant que cette année sera marquée par une augmentation du nombre de PME russes sur le marché marocain.

 

 









🔴 Top News