L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

Le Front national pour la sauvegarde de la Samir estime que l'amende infligée aux pétroliers est insuffisante


Rédigé par Yousra Rhardoud Lundi 27 Novembre 2023

Dans un communiqué, le Front juge que la sanction décidée par le Conseil de la Concurrence a ignoré l'ampleur des dommages graves causés aux grands et petits consommateurs.



Le bureau exécutif du Front national pour la sauvegarde de la Samir a estimé dans un communiqué que le montant de l'amende infligé par le Conseil de la Concurrence à neuf sociétés de distribution de carburants est très minime et a souligné qu'il "n'est pas à la hauteur des profits exorbitants accumulés depuis 2016 par les grands distributeurs, estimés à environ 60 milliards de dirhams, et n'est pas proportionnel aux chiffres d'affaires de ces sociétés depuis 2016 jusqu'à aujourd'hui."
 

Il a ajouté que "le Conseil a utilisé très généreusement toutes les conditions d'atténuation ouvertes par les dernières modifications des lois 12/104 et 13/20, et a totalement ignoré l'ampleur des dommages graves causés aux grands et petits consommateurs en raison de l'augmentation des prix des carburants après la libéralisation de leurs prix, en l'absence de conditions de concurrence sur le marché et simultanément avec l'arrêt de la raffinerie de pétrole de la Samir."
 

Le Front nationale a noté que "les mesures annoncées dans le communiqué pour inciter les parties concernées à changer leur comportement sur le marché et à ne pas répéter ce qui s'est passé, manquent de garanties et de crédibilité dans le contexte monopolistique du marché national des carburants et de l'annulation des conditions de concurrence par les acteurs."
 

Il a souligné en outre que "la fermeture du dossier de l'augmentation des prix des carburants ne peut être réalisée par ce qui est mentionné dans le communiqué du Conseil, mais nécessite le courage et la responsabilité politique de rompre avec les conflits d'intérêts et assurer la souveraineté énergétique du Maroc, tout en adoptant des sanctions réelles pour dissuader les contrevenants et compenser les consommateurs et les Marocains en général pour les préjudices subis en raison des ententes sur les prix des carburants."

Le Front national pour la sauvegarde de la Samir a appelé à l'annulation de la libéralisation des prix des carburants par décision du Chef du gouvernement conformément à la loi, à accélérer la reprise de la raffinerie de pétrole de la Samir à Mohammedia, à renforcer les conditions de concurrence et à rompre avec les pratiques de stockage et d'achat commun, à réduire la taxe sur les carburants et à évaluer les conséquences de l'augmentation des prix des carburants sur le coût de la vie quotidienne des Marocains