Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Conseil maroco-indonésien pour la coopération commerciale et l'investissement voit le jour à Jakarta


Rédigé par La rédaction le Dimanche 4 Avril 2021

Le Conseil maroco-indonésien pour la coopération commerciale et l'investissement (DK PRIMA) a vu le jour, samedi 3 avril à Jakarta, lors de la première réunion nationale de son Conseil, tenue en présence de plusieurs personnalités du monde d'affaires en Indonésie.



Le Conseil maroco-indonésien pour la coopération commerciale et l'investissement voit le jour à Jakarta
Dans un mot d'ouverture, le président du DK PRIMA, Heppy Trenggono, a mis en exergue le rôle du Conseil dans la promotion des relations économiques et d'investissement entre Rabat et Jakarta, précisant que la position géostratégique du Maroc aux portes de l'Union européenne et du continent africain constitue un atout très important.

"Le Maroc pourrait permettre aux entreprises indonésiennes d'accéder à un marché de 1,5 milliard de consommateurs. C’est un vrai portail aussi bien sur le continent africain que celui européen", a-t-il expliqué.

Il a de même relevé l’impératif de booster les échanges commerciaux bilatéraux, précisant que le DK PRIMA qui s’est fixé un objectif très ambitieux, espère, dans les dix prochaines années, multiplier par 100 le volume du commerce bilatéral, en consolidant davantage les relations économiques, commerciales et d'investissement entre les deux pays.

Le responsable indonésien a aussi souligné que d’importantes niches de coopération restent sous explorées, d’où l’impératif de mener, selon lui, une bonne étude de prospection des différents domaines potentiels de coopération économique entre les deux pays.

S’exprimant par la même occasion, l’Ambassadeur du Maroc en Indonésie, Ouadia Benabdellah, a fait savoir que la création du DK-PRIMA augure une nouvelle ère dans l’histoire des relations économiques, commerciales et d’investissement entre les deux pays frères.

"Je suis convaincu que le DK-PRIMA, en tant que plateforme forte de discussion, de coordination et d'assistance, appuyée par le dynamisme de ses sages gestionnaires, jouera sans aucun doute un rôle important dans le renforcement de la coopération maroco-indonésienne, notamment en termes d'économie, de commerce et d'investissement", a-t-il affirmé.

Il a, de même, noté qu’au cours des 20 dernières années, le Maroc, sous la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a pu lancer de grands projets structurants répondant aux normes internationales et favorisant l'implantation de nombreux investissements marocains et étrangers dans le Royaume.

"Les progrès réalisés par le Maroc dans le développement et la modernisation de plusieurs domaines à caractère politique, économique et social ont permis au Royaume de bénéficier d'une crédibilité et d'une bonne réputation auprès de la communauté internationale et de nombreuses institutions financières internationales et bailleurs de fonds mondiaux", a souligné le diplomate marocain.

De son côté, l’Ambassadeur d’Indonésie au Maroc, Hasrul Azwar, a affirmé, via un message vidéo, que les deux pays qui entretiennent des relations solides et étroites doivent booster leur coopération économique dans le cadre d’une approche gagnant-gagnant, en tirant profit de leurs avantages comparatifs.

Même son de cloche chez l’Ancien conseiller économique du président indonésien, Soetrisno Bachir, qui a qualifié de "prometteuse" la coopération commerciale et économique entre Jakarta et Rabat, notant que le Maroc, depuis sa dernière visite en 2010 au Royaume, a parcouru avec succès d’importantes étapes pour inscrire son économie parmi les plus performantes dans la région, en consacrant une place de choix à la valorisation des ressources humaines.

Dans une déclaration à MAP-Jakarta, le président de l’Association des diplômés indonésiens des universités marocaines (HIMAMI), Ilyas Marwal, a mis l’accent sur la nécessité de développer une coopération commerciale basée sur la complémentarité, l'appui mutuel et la solidarité entre Rabat et Jakarta à même de faire bénéficier la population des deux pays des retombées économiques générées.

Organisée sous le thème "l'impact de 60 ans de relations diplomatiques sur les domaines de l'économie et de l'investissement", cette rencontre s'inscrit dans le cadre d’une série d’activités de commémoration du 60è anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Indonésie.