Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le CFCM dénonce les propos "haineux" de certains médias français sur la fête de l’Aïd El Fitr


Rédigé par S.M le Samedi 7 Mai 2022

Ramadan et la fête de l’Aïd El Fitr ont fait l’objet de déclarations « aussi absurdes que ridicules » dans certains médias français, a dénoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) dans un communiqué, daté du 7 mai 2022. Explications.



« Dans un reportage, diffusé le 8 avril 2022 par la chaîne BFM, on apprend avec stupéfaction que les musulmans ont provoqué la pénurie de l’huile dans un magasin de la chaîne de distribution Leclerc à cause des mets traditionnels qu’ils confectionnent pendant le mois de ramadan », a souligné le communiqué du CFCM.

Répondant à une question portant sur cette pénurie, le 4 mai 2022 sur la chaîne CNEWS, le PDG de Leclerc a fait le lien entre cette pénurie et la fête musulmane de la fin du mois du jeûne en laissant entendre que les musulmans y consomment davantage de l’huile à frire « pour le mouton ».

« Nous avons été très surpris par ce grave dérapage de Michel-Edouard Leclerc qui contraste avec l’éthique et les valeurs qu’il n’a cessé de défendre depuis des années. Dans son tweet du 6 mai 2022, il dit vouloir expliquer et non stigmatiser et « regrette si ce propos a blessé » », a expliqué la même source qui ajoute qu’il « aurait fait mieux de reconnaître que son explication sur la pénurie était complètement erronée et son propos déplacé puisqu’il n’y a aucun rapport entre la fête de fin de ramadan et celle du sacrifice (dit du mouton) ».

Outre cela, le 30 mars 2022, sur la chaîne Cnews, le journaliste Vincent Hervouët, a fait d’une manière choquante le lien entre le ramadan et les vols des moutons dont sont victimes nos éleveurs depuis au moins l’année 2012, a dénoncé le communiqué.

Et d'ajouter que « dans un article de CheckNews du journal libération du 3 mai 2022, le président du collectif des éleveurs pillés, Sébastien Héas, s’est insurgé contre les accusations fallacieuses qui visent les musulmans en précisant en même temps que le grand nombre de ces vols intervient chaque année au moment de la Pâque orthodoxe ».

Face à ces inepties et ces amalgames, dont certains feront l’objet de plaintes pour diffamation et incitation à la haine en plus du signalement à ARCOM (ex-CSA), la CFCM a fait savoir que « nous tenons à rappeler que la fête de l’Aïd El Fitr qui marque la fin du mois de ramadan n’a aucun rapport avec la fête du sacrifice (dite du mouton). Cette dernière intervient soixante dix jours après la fin du ramadan. D’autant plus qu’en 2012, ramadan s’est déroulé entre le 20 juillet et 20 août et la fête du sacrifice entre le 25 et le 28 octobre. »

« Nous n’acceptons plus d’être les boucs émissaires de tous les maux de la société. Nous avons le droit comme tous nos concitoyens à ce que notre foi et nos pratiques religieuses soient traitées avec respect », a noté le communiqué, faisant remarquer que « nous ne réclamons pas de traitement particulier, nous réclamons notre droit à l’indifférence dans le respect du principe de laïcité ».