Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Larache : Une reprise progressive des activités pour éviter un nouveau cluster


Rédigé par S.J le Jeudi 7 Mai 2020

La reprise de l’économie nationale, tout comme le déconfinement, sont pour très bientôt, néanmoins, il faut faire gaffe à ne pas plonger dans une deuxième vague de propagation. C’est dans ce sens gouverneur de la province de Larache a fait une visite de terrain pour passer en revue les mesures prises par les entreprises.



Larache : Une reprise progressive des activités pour éviter un nouveau cluster
L’application de mesures de sécurité et de santé au travail est indispensable pour à la fois protéger la vie des travailleurs, de leurs familles et des populations qui les entourent, assurer la continuité du travail et la survie économique. Ainsi, le gouverneur de la province de Larache, Bouassam El Alamine, a effectué mercredi une visite de terrain aux trois unités de production de l'entreprise Gil Gomes ainsi qu'à la société Damjiguend, pour passer en revue les mesures prises dans le cadre d'un plan progressif permettant aux entreprises de reprendre la production avec le respect des conditions préventives sanitaires nécessaires. A rappeler que le 20 avril, un «cluster» a été détecté dans une usine des poissons appartenant à l’entreprise espagnole Gil Gomes. Ainsi le gouverneur a visité l'ensemble des chaînes de production de chacune des deux sociétés, sans doute pour éviter tout incident semblable.
 
Lors de ses visites, M. El Alamine, a mis l'accent sur la nécessité de se conformer aux mesures préventives en limitant le nombre des ouvriers travaillant dans les unités au minimum requis pour assurer la reprise de la production, éviter l'encombrement dans les usines, garantir la distance de sécurité entre les ouvriers en appliquant le principe de séparation et d'isolement selon des petits groupes au sein de chaque section, et organiser les outils de travail, les salles et les espaces des usines afin de garantir les distances préventives nécessaires, indique la même source. Et d’ajouter qu’il a également souligné l'importance de stériliser les moyens de transport du personnel et limiter leur capacité habituelle au tiers, mettant en avant la nécessité de revoir l'organisation du service médical des unités de production de manière à répondre aux besoins des circonstances actuelles.

Comité de veille et plan d’action

Par ailleurs, le gouverneur de la province a affirmé la nécessité de créer un comité spécial Covid-19 au sein de la direction des usines, chargé de s'assurer de l'adéquation des mesures prises et les conditions préventives préconisées, appelant également à renforcer le contrôle sanitaire des ouvriers auprès du médecin de travail de l'entreprise.
 
Afin de reprendre leurs activités économiques et relancer leurs unités de production, le gouverneur de la province a appelé les directions des entreprises concernées à préparer un plan d'action bien étudié de façon à éliminer tout risque de propagation du virus dans leurs unités. Ce plan d'action doit prendre en compte les remarques émises lors de la visite de terrain avant de le remettre à un comité provincial pour avis et approbation.
 
Le comité provincial veillera à faire un suivi minutieux et à contrôler et accompagner les ouvriers lors de la reprise des activités, tout en s'assurant que les recommandations émises sont mises en œuvre, et ce pour appliquer l'ensemble des mesures prises dans le cadre du plan de reprise préparé par les directions des entreprises concernées.