Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière


Rédigé par le Lundi 2 Novembre 2020

Après des semaines de spéculation et d’ambiguïté quant à la date du début de la campagne nationale de prévention contre le virus grippal saisonnier, le Ministère de la Santé sort enfin de son silence et annonce, dans un communiqué, son lancement ce lundi 02 novembre.



Cette vaccination en masse, qui « se poursuivra selon l’évolution de la situation épidémiologique » lit-on dans le communiqué,  ciblera en priorité les personnes à risque de complications graves voire de décès liés à la grippe, notamment les femmes enceintes, les personnes souffrant d’affections chroniques (insuffisance rénale chronique, diabète, maladies cardiaques et affections pulmonaires chroniques…), ainsi que les personnes âgées de 65 ans et plus et les enfants de moins de 5 ans.
 
Dans le communiqué en question, le Ministère de la Santé a insisté sur « l’importance majeure d’une couverture vaccinale antigrippale élevée chez les personnes à risque », ajoutant que le respect rigoureux des mesures barrières, d’hygiène et de distanciation physique permettent de prévenir à la fois la COVID-19 et la grippe.

En outre, il est important de souligner que les pharmaciens d’officine doivent dispenser le vaccin uniquement sur ordonnance nominative, dont ils gardent une copie.

Il est également recommandé de mener cette vaccination chez les professionnels de santé afin de garantir leur protection ainsi que celle de leur entourage familial et professionnel, et de prévenir la transmission de la maladie aux patients admis dans les structures de soins.
 
Pour cette année, le vaccin grippal disponible est un vaccin quadrivalent (tétravalent). La composition du vaccin est adaptée annuellement, suivant la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Approvisionnement du marché national

Dans le contexte sanitaire inédit que nous vivons, les modalités qui régissent la mise œuvre de cette campagne de vaccination sont marquées cette année par le renforcement du suivi de la répartition du stock national, et ce, dans le but de garantir une disponibilité et un accès équitable du vaccin dans les différentes régions du Royaume.

Pour ce faire, les stocks en vaccin seront étroitement gérés par l’Etablissement Pharmaceutique Industriel (EPI) qui devra réguler l’approvisionnement du vaccin et les Etablissements Pharmaceutiques Grossistes Répartiteurs (EPGR) qui devront garantir une distribution équitable aux pharmaciens d’officine.

L’EPI et les EPGR seront tenus de déclarer les stocks du vaccin de manière journalière à l’Observatoire National des Médicaments. Ils devront également, en plus des pharmaciens d’officine, saisir les mouvements de stock sur le système informatique du Ministère de la Santé.

Enfin, les pharmaciens d’officine devront saisir les informations concernant les personnes recevant le vaccin sur des cartes de vaccination qui leur seront fournis par les EPGR.

  


Dans la même rubrique :
< >