Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Laâyoune-Sakia El Hamra : les projets emblématiques gardent le cap


le Jeudi 4 Juin 2020

Rien ne semble arrêter la réalisation des projets emblématiques de la région de Laâyoune-Sakia El Hmara même en temps de confinement pour cause de coronavirus.



Laâyoune-Sakia El Hamra : les projets emblématiques gardent le cap
Les chantiers inscrits dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud, lancé en 2015, gardent toujours le cap, tout en respectant les mesures de santé décrétées par les pouvoirs publics afin d’endiguer la transmission de cette pandémie.

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue mardi au siège de la wilaya, et visant à présenter l’état d’avancement des grands projets censés transformer la région en pôle économique compétitif et plaque tournante pour les échanges commerciaux entre l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

S’adressant aux élus et aux représentants des départements ministériels et établissements publics présents à cette rencontre, le wali de la région, Abdeslam Bekrate, a jugé indispensable de respecter les délais impartis pour l’achèvement des projets programmés, appelant toutes les parties prenantes à honorer leurs engagements financiers.

Il a été aussi question de faire le point sur les problèmes pouvant retarder la réalisation de ces chantiers, que ce soit au niveau du foncier, des financements ou de la coordination entre les différents intervenants.

Les responsables régionaux des départements ministériels et établissements publics ont affirmé que les travaux de ces chantiers vont bon train, conformément au planning du contrat-programme de développement des provinces du Sud (2016-2012), signé devant SM le Roi Mohammed VI.

Côté infrastructures, le directeur de l’aménagement temporaire de la route nationale n°1 reliant Tiznit à Dakhla, Abdellah Al-Rais, a rassuré sur l’avancement des travaux des différents tronçons relavant de la compétence territoriale de la région. Ce projet gigantesque sur 1.055 Km pour un coût global de 10 milliards de dirhams, consiste en la réalisation de la voie express TiznitLaâyoune sur une longueur de 555 Km, en plus de l’élargissement et le renforcement de la route nationale n°1 entre Laâyoune et Dakhla sur une distance de 500 Km.

De son côté, le directeur régional de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Mohamed El Abchiri, a présenté l’avancement de l’axe routier Laâyoune-Smara sur une longueur de 205,2 km. Le taux de réalisation d’un tronçon de 70 km a atteint 69%, a-t-il précisé.

Pour l’axe routier Smara-Tan-Tan, la réalisation des trois tronçons relevant de la compétence territoriale de la province de Smara s’est élevée à 60%, a souligné M. El Abchiri.

S’agissant du secteur de la santé, les travaux de construction de l’hôpital provincial de Tarfaya, qui seront prêts fin d’ici début 2022, ont atteint 60% pour un montant avoisinant les 32 millions de dirhams.

Une mise à niveau du centre hospitalier régional Moulay El Hassan Ben El Mehdi est également prévue pour un budget de 57 MDH. D’après le directeur régional de la Santé, l’avant-projet sommaire (APS) est en cours de validation et ce chantier qui sera achevé d’ici 2021, va sensiblement améliorer l’offre et la qualité des soins au profit de la population.

L’enseignement supérieur n’est pas en reste dans cette dynamique, d’autant plus que les travaux de la très attendue faculté de médecine pour un coût de plus de 229 MDH avancent à rythme soutenu.

Le taux d’avancement de ce chantier phare, dont la première pierre a été posée en novembre dernier, est de 15% et le projet sera fin prêt en juin 2022.