Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

La société civile retrousse ses manches

Errachidia


Rédigé par Mohamed Taoufik ENNASSIRI le Mardi 7 Avril 2020

A l’instar des autorités publiques, et à sa manière, la société civile à Errachidia contribue à l’effort général déployé pour endiguer la propagation de la pandémie.



La société civile retrousse ses manches
Des campagnes de sensibilisation ont été lancées par des acteurs de la société civile locale, depuis le début de cette crise sanitaire, au niveau de plusieurs quartiers de la ville, le but étant d’attirer l’attention des citoyens quant à l’importance de se conformer strictement aux règles imposées par l’état d’urgence sanitaire.

Dans ce sens, des représentants des organisations de la société civile sillonnent chaque jour, à bord de voitures équipées de haut-parleurs, les rues et boulevards de la ville d’Errachidia pour inciter les habitants à rester chez eux et respecter les mesures préventives décidées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Des membres d’associations locales profitent aussi des opérations de désinfection et de stérilisation, menées quotidiennement dans les quartiers résidentiels, les places publiques ou les différentes administrations, pour faire passer leurs messages appelant les citoyens à rester chez eux et à ne sortir dehors que pour faire leurs courses ou pour un cas de force majeure.

Hicham Hachimi, président de la section régionale de l’organisation Chourouk, a souligné que, dans le cadre de la mise en oeuvre de son rôle en tant qu’acteur de la société civile, cette association mène, en coordination avec les autorités locales et plusieurs parties concernées, des campagnes de sensibilisation aux dangers du Covid-19 dans l’ensemble des quartiers de la ville.

«Nous essayons de sensibiliser les citoyens aux dangers du nouveau Coronavirus et nous leur prodiguant des conseils sur les moyens de se protéger de ce virus», a-t-il dit dans une déclaration, précisant que cette action a débuté le 17 mars et se poursuit de manière quotidienne.

L’accent est mis, a poursuivi M. Hachimi, sur la nécessité de se conformer scrupuleusement aux mesures de confinement dictées par l’état d’urgence sanitaire et de ne sortir de chez soi qu’en cas de nécessité.

Pour sa part, Said Faouzi, vice-président de l’Association de l’enfance et de la jeunesse pour l’animation et le théâtre, a souligné que les acteurs associatifs travaillent main dans la main avec les autorités locales pour sensibiliser la population aux dangers du Coronavirus. Il a mis en exergue le rôle important de la société civile dans de telles circonstances, à travers sa contribution active aux efforts visant à protéger la santé des citoyens contre cette pandémie. M. Faouzi a appelé les habitants d’Errachidia à continuer de faire preuve de civisme et de sens de la responsabilité dans cette conjoncture délicate, mettant l’accent sur la nécessité de se conformer aux décisions et directives des autorités tout au long de l’état d’urgence sanitaire.

Les associations locales prenant part à ces actions entendent ainsi assumer pleinement leur rôle en matière de sensibilisation de la population, surtout durant cette conjoncture délicate imposée par la propagation du Covid-19 et qui requiert la conjugaison des efforts de l’ensemble des composantes de la société pour faire face à cette menace.

Mohamed Taoufik ENNASSIRI-(MAP)


  


Dans la même rubrique :
< >