Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

La perle du détroit se dote d'un nouveau Musée d'art contemporain


Rédigé par S.K. le Jeudi 23 Décembre 2021

Un nouveau Musée d’art contemporain a ouvert, ce jeudi, ses portes à Tanger, dans une ancienne prison cette fois-ci. Un évènement qui intervient à l’occasion de la célébration du 10è anniversaire de la Fondation Nationale des Musées (FNM).



Situé dans l’enceinte de l’ancienne prison de la Kasbah, « le Musée de la Kasbah, espace d’art contemporain » se veut un lieu vivant de rencontres, d’échanges et de partages et présentera une programmation culturelle et des expositions liées à la région du nord.

Cette cérémonie, à laquelle ont pris part notamment le président du Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, et nombre d’intellectuels, d’artistes et d’acteurs culturels de la ville, a été marquée par le vernissage de l’exposition inaugurale « L’Ecole du Nord », qui rend hommage aux artistes de l’école du Nord et leur apport à la créativité artistique au Maroc.

Cette exposition reflète ce brassage culturel et propose une relecture des spécificités artistiques de cette région, avec des oeuvres de Mohamed Serghini, Mohamed Ataallah, Mohamed Yacoubi, Mohamed Chabâa, Saad Ben Cheffaj, Mekki Meghara, Mohamed Melehi, et de Abdelkrim Ouazzani, entre autres, issues de la collection de la FNM et de prêts.

« Ce musée est situé à l’ancienne prison de la Kasbah, un lieu qui a été restauré et mis à la disposition de la Fondation, avec le soutien de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et des autorités locales, pour faire de cet espace de désespoir (prison) un lieu d’espoir, en cette période difficile marquée par la propagation de la pandémie de la Covid-19, où la Fondation continue à faire vivre la lumière et l’art dans un pays de culture, d’histoire et de patrimoine », a déclaré  le président de la FNM, Mehdi Qotbi.

Pour sa part, le directeur du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, responsable de la rénovation des musées à la FNM, Abdelaziz El Idrissi, a souligné que ce nouveau musée, érigé sur l’ancienne prison de la Kasbah, un monument historique construit à partir du 17è siècle, qui constitue l’une des composantes essentielles du Palais de la Kasbah, notant que cet espace, qui est resté fonctionnel jusqu’au début des années 1970 en tant que prison civile, a été réhabilité et réaménagé dans le cadre du projet de réhabilitation et de valorisation de la médina de Tanger, supervisé par la Wilaya de Tanger, avec la contribution du Ministère de la Culture, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN) et la FNM, visant à doter le musée de la Kasbah, déjà existant, d’un autre musée mitoyen, qui permet de dynamiser ce musée archéologique et historique et de le doter d’une structure mobile, flexible et capable de fidéliser le public.

Conçu pour répondre à l’objectif d’accessibilité pour tous, grâce notamment à l’installation d’ascenseur et des rampes, cet édifice intègre des espaces d’exposition polyvalents, un espace de rencontre ouvert et des espaces utilitaires sur une superficie totale de 1225 m2. Cette exposition, organisée par la FNM, en collaboration avec la Wilaya de la région, donne à voir environ 70 oeuvres issues de la collection de la FNM, et des dépôts d’oeuvres d’art. 

Quant à la gestion de cet espace d’exposition, elle est concédée à la Fondation Marocaine des Musées, assurant aussi la conduite du Musée avoisinant, celui de la Kasbah des cultures méditerranéenne.