Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

La lombosciatalgie : Quelle prise en charge par le kinésithérapeute ?


Rédigé par Zakaria CHIHAB le Dimanche 14 Février 2021



La lombosciatalgie fait référence à l’association d’une lombalgie, une douleur lombaire, et une névralgie sciatique, des maux ressentis le long du membre inférieur. Elle se manifeste comme une douleur qui s’étend sur le long du nerf sciatique, à partir des vertèbres lombo-sacrées, le long de la cuisse et jusqu’au genou, où il se réunit en deux nerfs descendants vers le pied. Cette douleur se ressent généralement en bas du dos et se répand vers la fesse, pour ensuite atteindre la jambe et le pied, et s’amplifie en cas de toux, d’éternuement ou d’efforts.

La lombosciatalgie peut aussi prendre d’autres formes, tels des picotements ou fourmillements, ou encore une perte de capacités motrices des muscles. Elle est, dans la plupart des cas, due à une hernie discale au niveau du lombaire, elle est provoquée par l’usure du disque qui sépare deux vertèbres, elle peut être une conséquence d’arthrose, de cabale lombaire étroit, de développement d’une tumeur ou encore d’infection. 

Le kinésithérapeute va suivre un programme personnalisé pour chaque patient, le nombre de séances va être déterminé par le médecin. Il va traiter pour cela avec des moyens variés qui seront prescrits au cas par cas, lors de séances d’une durée de 30 à 45 minutes.

Les manipulations couramment utilisées sont les massages, les étirements doux des chaînes musculaires, la physiothérapie, la technique McKenzie, la kinésithérapie active, la thérapie manuelle, des méthodes de libération des tensions, des exercices de renforcement musculaire, la gymnastique quotidienne du dos.

Zakaria CHIHAB Kinésithérapeute – Physiothérapeute

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 17:04 Emmanuel Macron : Après président, influenceur