L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

La limitation d'exportation de tomates marocaines se fait sentir au Royaume-Uni


Rédigé par S.M le Mercredi 30 Mars 2022

La décision du Maroc de réduire l'exportation des tomates vers certains marchés commence à se faire sentir, notamment au Royaume-Uni. Détails.



Compte tenu des grèves routières espagnoles et de la baisse de production des producteurs sous serre britanniques et néerlandais, le marché britannique souffre désormais de la décision des autorités marocaines de limiter l’exportation de tomates marocaines, rapporte le journal britannique « Fresh Produce Journal » (FPJ). Une décision visant, depuis le début du mois de mars, à limiter les exportations nationales, afin d'assurer la disponibilité et la stabilité des prix, notamment pendant le mois de Ramadan.  

« Les protestations des camionneurs espagnols contre la hausse du prix du carburant, la réduction des plantations au Royaume-Uni et aux Pays-Bas en raison de la flambée des prix du gaz, et l'interdiction des exportations marocaines pour faire baisser les prix sur le marché intérieur ont créé une pénurie de tomates en Europe », explique le journal, ajoutant que les supermarchés britanniques ressentent les effets de la décision de suspendre l’exportation des tomates marocaines. Un état des lieux affirmé par Alex Margerison Smith, responsable marketing dans un supermarché et fournisseur de tomates aux détaillants britanniques, contacté par FPJ.

Au sein des supermarchés, « nous constatons des vides » dans les rayons tomates, a-t-il déclaré, rappelant que « les exportations de tomates du Maroc vers le Royaume-Uni ont considérablement augmenté ces dernières années ».

Fatiha Charrat, directrice commerciale du principal producteur-fournisseur de la tomate marocaine au Royaume-Uni, Delassus, a expliqué que « cette restriction n'est pas une situation habituelle. Elle a ajouté que « normalement, à cette période de l'année, les prix sont stables parce que la disponibilité en Europe est correcte ».

« Les tomates néerlandaises, françaises et d'autres productions européennes commencent à arriver sur les marchés. En raison du coût élevé du gaz, les producteurs européens ont reporté la culture, créant un manque de production de tomates ainsi que de poivrons et du concombre », a-t-elle précisé.

Il convient de rappeler que le Maroc demeure le premier exportateur de tomates fraîches vers le marché européen. En 2019, les échanges de marchandises entre l'UE et le Maroc s'élevaient à 56 %, près de la moitié des importations du Maroc provenant de l'UE cette année-là, selon les perspectives agricoles de l'UE 2021-2031. Les exportations marocaines de tomates constituent une forte concurrence pour les produits espagnols compte tenu de la baisse de la production hivernale espagnole et du passage aux tomates de petite taille.