Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Tribune libre

La fête du travail « confinée »

Humeur


Rédigé par Saad Jafri le Mardi 28 Avril 2020

Depuis près de sept décennies, la classe laborieuse marocaine a toujours célébré la fête du travail symbolisée par la date du 1er mai.



La fête du travail « confinée »
Fêtée tantôt dans le calme, tantôt dans le désordre, cette journée dont les racines se trouvent dans la lutte des travailleurs américains contre le capitalisme au milieu du siècle dernier, a toujours été une occasion d’offrir des vacances qui honoreraient les réalisations sociales et économiques des travailleurs, d’un côté, mais essentiellement, elle se veut comme un hommage national annuel aux contributions des travailleurs à la force, à la prospérité et au bien-être du pays.

Néanmoins, cette année, les festivités seront différentes ! Suite à la propagation du Coronavirus, les pancartes et banderoles qui, habituellement, envahissent les rues de la capitale chaque début mai, resteront dans les sièges et permanences des syndicats. Soit. Mais les syndicats ne sont pas prêts à abandonner leur journée à forte valeur symbolique. Alors que cette dernière approche, plusieurs syndicats et organisations de jeunesse appellent à la mobilisation massive sur les réseaux sociaux pour défendre les droits des travailleurs.

Renfoncement du pouvoir d’achat des citoyens, amélioration des conditions de vie de la classe ouvrière, amélioration des conditions des enseignants contractuels, garantie du droit au travail décent, garantie du droit à la grève, garantie du droit à un enseignement décent, poursuite du dialogue autour des questions sectorielles, ce sont toutes des questions que les représentants de la classe laborieuse, n’ont pas encore tirées au clair avec le gouvernement, et le Covid-19 ne va pas fermer leurs bouches.

JAFRI Saâd

  



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Octobre 2020 - 10:41 2021 l’année de tous les télescopages