Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

La coopération entre la FRMF et la FREF au centre d'une réunion de Lekjaâ avec une délégation espagnole


Rédigé par la rédaction (avec MAP) le Mardi 16 Mars 2021



La coopération dans le domaine du football entre la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et la Fédération royale espagnole de football (FREF) a été au centre d’une réunion, lundi à Rabat, entre le président de la FRMF, M. Fouzi Lekjaâ et une délégation espagnole de la région basque, en visite au Maroc jusqu'au 19 mars.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette réunion de travail, M. Lekjaâ a indiqué que les deux parties ont convenu de mettre en place, à partir de la semaine prochaine, un groupe de travail mixte pour explorer les différents axes de coopération.

Il a souligné que l’instance fédérale marocaine vise à développer la coopération avec la FREF dans le domaine du football féminin, et la formation des catégories jeunes entre 15 et 20 ans, ainsi qu'en matière d'arbitrage avec la technologie du VAR.

Selon M. Lekjaâ, cette coopération sera bénéfique non seulement pour les deux pays, mais également, d'une manière générale, entre l'Europe et le continent africain, au vu du leadership du Royaume sur la scène africaine. C'est une position qui permettra à l’Espagne d'avoir une plate-forme vers l'Afrique, a-t-il expliqué.

La mise en place de cette coopération permettra, en outre, d’aller vers des convergences communes pour partager et mettre en avant le modèle de développement du football national, a estimé M. Lekjaâ.

Pour sa part, le porte-parole de la délégation espagnole, M. Victor Sayago Lozano a relevé que la Fédération royale espagnole de football est disposée à travailler de concert avec la FRMF, en particulier dans le domaine de la professionnalisation du football féminin, un processus déjà enclenché par l’instance fédérale marocaine, et la formation des jeunes joueurs, notamment à travers des matchs et des visites de terrain.

De son côté, le directeur sportif de l'Athletic Bilbao féminin M. Joseba Aguirre s'est dit "impressionné" par la qualité des infrastructures du Centre Mohammed VI de football à Maâmoura, qui s'aligne sur les normes internationales les plus récentes.

Cette visite a permis de s'informer des capacités du Royaume en termes de formation et de préparation des joueurs professionnels, a indiqué le responsable espagnol, ajoutant que son club souhaite mettre en place des échanges au niveau des équipes pour développer cette coopération qui s'annonce fructueuse.

Plutôt dans la journée, la délégation espagnole s'est rendue au Centre Mohammed VI de football à Maâmoura où elle a pu constater la qualité des infrastructures, et suivi des explications sur le rôle de cet établissement dans la promotion du football national.

Menée par Mme Maria Tato, femme d'affaires à la tête de plus de 34 entreprises et hôtels et directrice du football féminin à la RFEF, la délégation espagnole est composée d'hommes d'affaires représentant le secteur industriel, touristique, halieutique, textile, agroalimentaire et sportif. En visite au Maroc pour explorer les opportunités d'investissements et de commerce, la délégation devra également se rendre dans les provinces du Sud, notamment dans les villes de Laâyoune et de Dakhla, afin de constater les grands progrès socio-économiques réalisés dans cette région, en particulier les Zones industrielles, d'infrastructures routières, portuaires etc. et les différents chantiers en cours dans le port de Dakhla, permettant la mise en œuvre d'écosystèmes industriels performants, porteurs de valeur ajoutée et de croissance.

Cette visite dénote de l'attractivité des provinces du Sud et de la volonté commune de consolider et dynamiser les échanges commerciaux, les investissements, et les co-investissements entre le Région basque et le Maroc tout en élargissant les domaines de coopération à d'autres secteurs d'intérêts communs.