Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La chef de la diplomatie santoméenne se félicite des relations avec le Maroc


Rédigé par S.M le Dimanche 22 Novembre 2020

Après la signature d’une feuille de route de coopération entre le Maroc et la république de Sao Tomé-et-Principe, la chef de la diplomatie santoméenne, Mme Edite Ten Jua, en visite dimanche à Laâyoune, s'est félicitée de l’excellence des relations multidimensionnelles et fraternelles liant son pays au Maroc.



La chef de la diplomatie santoméenne se félicite des relations avec le Maroc
La chef de la diplomatie santoméenne qui s’est entretenue au consulat général de son pays dans la capitale du Sahara marocain avec le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, a déclaré que « notre coopération avec le Royaume du Maroc touche déjà plusieurs domaines, dont l’agriculture, la pêche maritime, les énergies renouvelable et le tourisme».
 
Elle a également émis le vœu de voir ces relations se développer davantage dans l’avenir pour couvrir d’autres secteurs économiques prometteurs, ajoutant que le Maroc demeure «un pays frère» avec lequel la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe partage la même vision «pacifique» en matière de gestion des relations internationales.
 
La ministre santoméenne a en outre affiché la volonté de son pays de renforcer davantage la coopération avec la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dans les divers secteurs. «Nous sommes venus à Laâyoune exprimer notre intérêt à promouvoir nos relations avec cette région», a-t-elle souligné.
 
Au cours de cette entrevue, M. Bekrate a mis en avant les atouts économiques dont regorge Laâyoune-Sakia El Hamra, relavant que cette région ambitionne de devenir un pôle économique pionnier à l’échelle nationale et une passerelle incontournable entre l’Europe et l’Afrique Subsaharienne, à la faveur du modèle de développement des provinces du Sud, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015.
 
Le wali a également mis l'accent sur l’offre variée en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle dans la région. Il a fait remarquer que la réalisation de deux futurs projets phares, à savoir la Faculté de médecine et la Cité des métiers et des compétences, renforcera davantage cette offre, soulignant la «pleine disposition» de la Région à accueillir les étudiants de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe souhaitant poursuivre leurs études à Laâyoune.