Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

La Fondation Ali Zaoua poursuit ses activités en ligne


Rédigé par Kenza Aziouzi le Dimanche 19 Avril 2020

La Fondation Ali Zaoua encourage les jeunes marocains à rester chez eux tout en continuant à explorer le monde de l'art et la culture chaque jour.



Malgré la situation sanitaire que traverse actuellement le pays, la Fondation Ali Zaoua poursuit ses activités au profit de ses jeunes Etoiles partout au Maroc. Depuis le début du confinement, les équipes des Centres culturels Les Etoiles à Casablanca, Tanger, Agadir et à Fès sont toutes mobilisées pour permettre aux jeunes de poursuivre leur éveil aux pratiques artistiques et leur apprentissage des langues étrangères.
 
Répondant à ses engagements en tant qu’acteur social national responsable et à sa volonté d’encourager les jeunes marocains dans leur épanouissement personnel et intellectuel, la Fondation Ali Zaoua a mis en place tout un programme de cours en ligne. Arts plastiques, musique, danse, théâtre, mais également des cours de français, d’anglais ou d’espagnol se poursuivent au profit des jeunes déjà inscrits au sein des centres, a indiqué la Fondation dans un communiqué.

Mieux même, chaque jour, plusieurs vidéos de cours réalisées dans le cadre du programme Positive School of HipHop, sont mises en ligne gratuitement sur Facebook (https://cutt.ly/QtBoyMX) et sur Instagram (https://cutt.ly/AtBiMt0). L’occasion pour les non-initiés de se lancer au Breakdance, Popping, HipHop. Ou se mettre au beatbox sans avoir peur de bafouiller devant ses amis. Ou encore de composer une musique originale grâce aux techniques de Beatmaking qui sont transmises dans ces cours.
 
Depuis son lancement, le programme en ligne a déjà attiré de nombreux jeunes sur les réseaux sociaux et des multiples interactions. S’inscrivant dans la droite ligne des consignes des autorités, la Fondation Ali Zaoua encourage la jeunesse marocaine à rester chez elle jusqu’à la fin de cette période, et lui propose de s’évader à travers son imaginaire et sa créativité.