Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

La Commission Centrale de Discipline renvoie les FAR et le DHJ dos à dos


Rédigé par A. KITABRI le Jeudi 10 Septembre 2020

La Commission Centrale de Discipline a confirmé de résultat acquis sur le terrain lors de la rencontre FAR-DHJ



La Commission Centrale de Discipline renvoie les FAR et le DHJ dos à dos
Le match DHJ-FAR avait été caractérisé par deux réserves techniques. La première formulée par les FAR, la seconde par le DHJ.

La Commission Centrale de Discipline a statué sur les deux cas renvoyant les deux parties dos à dos.
 
* Les réserves des FAR :
 
Elles concernaient la participation du joueur Chouaib El Maftoul. Les FAR ont considéré que le joueur déjà cité n'était pas qualifié pour participer au match objet des réserves (DHJ/FAR).
 La raison inscrite sur la feuille du match : El Maftoul Chouaib avait cumulé 4 cartons jaunes et, par conséquent, n'était pas qualifié pour participer au match DHJ/FAR.
 
* Décision de la CCD :
 
 La Commission a rejeté les réserves des FAR les déclarant non fondées. El maftoul avait purgé son match de suspension lors du match DHJ/OCK
 
*Les réserves du DHJ :
 
-Le DHJ a formulé des réserves techniques sur le dépassement des opportunités (3 au cours du jeu) autorisées par les règlements appliqués depuis la reprise poste-confinement : Les FAR ont utilisé 4 opportunités au cours du jeu au lieu des 3 permis.
 
*La décision de la CCD :
 
La Commission Centrale de Discipline a pris les décisions suivantes :
 
1- Le rejet des réserves du DHJ sur le fond.
2-Le transfert du dossier des arbitres à la Commission Centrale d'Arbitrage pour faire le nécessaire.
3-Le renvoi des frais des réserves (5000dhs) à la partie émettrice (DHJ).
 
 
 *Les causes du rejet :
 
-La Commission Centrale de Discipline a rejeté les réserves techniques du DHJ pour vice de forme.
-La CCD a estimé que les réserves auraient dû avoir pour objet l'arbitre du match et non pour dépassement des opportunités des changements. L'arbitre étant responsable de l'application des lois du jeu, c'était à lui de veiller à leur application.
 
*Conclusion :
 
-Bref, la Commission a confirmé le résultat acquis sur le terrain (1/1). Ni le DHJ ni les FAR ont vu leurs réserves confirmées.
-Ceux qui seront pénalisés sont les arbitres et le commissaire du match. L'arbitre central sera le plus pénalisé étant le responsable de l’application des lois du jeu. Les autres intervenants ne sont que des auxiliaires.
Le commissaire du match, lui aussi, assume une part de responsabilité.
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:32 Bruits de vestiaires