Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'investissement au cœur d'une réunion interministérielle


Rédigé par A.M le Mercredi 27 Octobre 2021

Réunis, ce mercredi, autour du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, six ministres concernés ont discuté des mesures susceptibles de relancer la machine de l'investissement, dans le cadre du projet de loi des Finances. Détails.



L'investissement au cœur d'une réunion interministérielle

En plein débat sur le projet de loi finances 2022 qui est entré en phase d'examen législatif, l'Exécutif se mobilise pour la promotion de l'investissement. Ce thème a fait l'objet d'une réunion interministérielle, tenue ce mercredi, sous la présidence du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, en présence de six autres ministres à savoir le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit,  la ministre de l'Economie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, le ministre de l'Industrie Ryad Mezzour, la ministre de l'Habitat Fatima Zahra Mansouri, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, et Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement.

A l'ordre du jour, la promotion de l'investissement, le communiqué du département du Chef du gouvernement indique que cette réunion a été consacrée à l'examen des possibilités de renforcer l'investissement, conformément aux orientations royales et aux recommandations du nouveau modèle de développement. Plusieurs points ont été abordés à savoir la Charte de l'Investissement, les difficultés rencontrées par les entreprises et le rôle des centres régionaux. Sur ce point, les membres des gouvernements ont discuté des mesures qui devraient être prises dans le cadre de la régionalisation avancée et la décentralisation administrative afin de stimuler l'investissement.

A cet égard, le Chef de l'Exécutif Aziz Akhaanouch a indiqué que "la promotion des Centres Régionaux d’Investissement (CRI), la résolution des obstacles auxquels les investisseurs pourraient faire face et l’accompagnement des entreprises afin de créer des emplois ont aussi été évoqués".

"Le projet de loi de finances comprend d’importants programmes qui contribuent à cet effort", a-t-il poursuivi, avant d'ajouter que le nouveau modèle de développement et le programme gouvernemental placent l’emploi et l’investissement au cœur de leurs priorités.

Concernant le projet de loi des Finances 2022, il a été prévu de renforcer le Fonds Mohammed VI de 30 MMDH à partir de financements mobilisés auprès des partenaires institutionnels et ce, en plus des 15 MMDH provenant du budget de l'Etat.

Pour sa part, le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli, a indiqué que cette réunion “très importante” s’est tenue “pour relancer et redynamiser l’investissement productif qui créé de l’emploi au Maroc”.