Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’indice mondial de l’innovation 2020 : Le Maroc toujours mal classé


Rédigé par Hajar Lebabi le Jeudi 10 Septembre 2020

L'indice mondial de l'innovation a classé le Maroc 75e dans son dernier rapport avec un total de 28,97 points sur 100. Le Rotayme a glissé d'une place du classement de 2019, où il était classé 74e.



Le rapport a été publié par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), en partenariat avec l'Université Cornell et l'Institut européen d'administration des entreprises. Le rapport prend en compte 80 indicateurs différents, dont le capital humain et la recherche, l'infrastructure, l'indice de créativité et la technologie.

En Afrique, le classement a montré un manque d'activités scientifiques et technologiques, avec des liens science-industrie limités et des entreprises à faible capacité d'absorption. Il souligne que si certaines économies africaines se classent dans le top 75 de la liste, citant par exemple le Maroc, l'Afrique du Sud et la Tunisie, d'autres économies du même continent se classent «beaucoup plus bas».

Le rapport constate cependant une amélioration des bases de recherche au Maroc, en Tunisie et en Algérie. La république Maurice (52e) et l'Afrique du Sud (60e) sont en tête des indicateurs d'innovation en Afrique subsaharienne, suivies par la Tunisie (65e) et le Maroc (75e) dans le top 80. «Toutes les économies dans les rangs les plus bas du continent sont des économies d'Afrique subsaharienne, avec l'Éthiopie (127e), le Niger (128e) et la Guinée (130e) derrière».

Le classement place le Maroc quatrième en Afrique, et cinquième dans le monde arabe, derrière les Émirats arabes unis (34e), la Tunisie (65e), l'Arabie saoudite (66e), le Qatar (70e) et le Koweït (78e). L'indice mondial de l'innovation montre que le Maroc fait partie des pays qui cherchent à stimuler le développement économique, la diversification et le niveau de vie.

Le classement de l'OMPI souligne également comment le Royaume a commencé à soutenir l'essor des industries pour financer des startups et créer des véhicules d'investissement d'État.

«Les pays en développement emboîtent également le pas: au cours des deux dernières années seulement, la Jordanie, le Maroc et le Sénégal ont tous lancé des fonds publics pour stimuler le financement de démarrage. Dans ces pays et dans d’autres pays à faible revenu, l’investissement dans les start-ups est également devenu une pierre angulaire des politiques publiques d’innovation».

Après avoir fourni des détails sur le profil d'innovation du Maroc, le rapport a détaillé le score que le Maroc a reçu pour chaque indicateur. Dans les critères institutionnels pour l'innovation, le Maroc a obtenu 60,8 points, avec un classement de 77. Le Maroc a obtenu moins de points (25,9) en capital humain et en recherche et s'est classé 81e. Les infrastructures du pays ont reçu 39,2 points, avec un classement de 71, tandis que les produits de la connaissance et de la technologie ont reçu 21,9 points (60e). Les productions créatives ont reçu 19,0 points au Maroc (75e) et la sophistication des entreprises 18,4 points (107e). L'indice de l'innovation a donné au Maroc un score de 43,2 pour la sophistication du marché avec un classement de 88.