L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Agora

L’humeur : Inspiration ou plagiat, c’est selon


Rédigé par Anis HAJJAM le Dimanche 14 Mai 2023



L’humeur : Inspiration ou plagiat, c’est selon
Le plagiat. Quel gros sujet ! On y crie lorsqu’il s’agit d’écrits, on le minimalise quand il est témoin de réappropriations théâtrales candides, on l’applaudit face aux beaux emprunts de vocabulaires corporels de danse, on le claque du revers dès qu’il s’aventure dans l’univers du cinéma. En termes d’arts plastiques, ce sont les « valeureux critiques » qui s’autorisent le droit de l’utiliser pour des comparaisons à des maîtres, pour des taxassions à d’accointances plus ou moins criantes. Mais comment ce plagiat peut-il prendre forme à l’écoute d’une œuvre musicale ? Donnons le la à ce ut majeur de l’accusation qui peut souvent coûter la fin de carrière à un présumé coupable.

Les lourds verdicts sporadiquement prononcés n’ouvrent pas les grilles des prisons aux éventuels incriminés, mais leur défoncent les portes d’impayables descentes aux enfers. En dehors des sommes sismiques à régler, ils sont invités par leurs producteurs à aller se réformer ailleurs, à se réinventer dans de préalables métiers qui leur font détester une vie qu’ils se réinventent jusqu’à la gloire. Le Britannique Ed Sheeran en sait un pan. Et il vient d’être lavé de tout archet compromettant.

Les héritiers de l’immense Marvin Gaye accusent Ed d’avoir chapardé dans « Thinking Out Loud » (2014) des passages du grandiose « Let’s Get It On » (1973). « Si le chanteur de 32 ans avait perdu son procès, il aurait dû débourser la coquette somme de 100 millions de dollars pour la remettre aux héritiers de Marvin Gaye », dit un pro français en poursuivant : « Imaginez, on a dit de Bach qu’il avait plagié Vivaldi.

Il en va de même de Mozart, de qui on a dit qu’il avait copié Bach, quand on sait qu’il a plutôt étudié les fugues de son prédécesseur, ce grand compositeur de la période baroque. Disons plutôt que le génie de Mozart a été influencé par le génie de Bach. Et à son tour Beethoven, un autre génie, a été inspiré par Mozart. Tout cela pour le plus grand bien de la musique.

La musique n’est-elle pas comme une course de relais qui se déroule au fil des âges ? » Au Maroc, en 2015, un scénario détonant a lieu entre Saïd Mosker et son compatriote, l’humoriste Gad El Maleh, qui se sert goulument de « Mama » du premier pour réaliser l’inutile « Danse de la joie ». Alors, plagiat ou copiage ? Allez, inspiration à outrance.     



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2024 - 10:29 SNRT, 2M, fêtes et musique andalouse






🔴 Top News