Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L'hôpital de campagne de Benslimane opérationnel contre le coronavirus


Rédigé par Hajar Lebabi le Jeudi 2 Avril 2020

Les équipes du 2ème Hôpital militaire de campagne de Benslimane se tiennent prêtes à entrer en action à tout moment. Entamée comme annoncé par L’Opinon il y a moins d'une semaine, la mise en place de cet hôpital est désormais finie et il est prêt à entrer en action.



L'élite de la médecine militaire déployée
L'élite de la médecine militaire déployée

En un temps record ne dépassant pas une semaine, les éléments des FAR ont réussi à mettre sur pied un hôpital militaire doté de l'ensemble des équipements et installations nécessaires. Six jours ont été suffisants pour ces équipes rodées à ce genre de situations pour équiper un bâtiment sur deux niveaux et un ensemble de 16 tentes sanitaires d’une capacité de 160 lits.

Sous le dur, se trouve une zone de tri des malades atteints du Covid-19. Au total 140 lits sont dédiés aux cas légers, 40 lits aux soins intensifs et 20 lits aux cas admis en réanimation. Cet hôpital dispose, en plus, de zones de désinfection.

Cette structure, dotée d'équipements de pointe et de quantités suffisantes de médicaments et produits nécessaires, peut, donc, accueillir jusqu'à 360 malades dans des conditions optimales de prise en charge, avec une attention spéciale à l'aspect de la réanimation, du fait que le Covid-19 entraîne des problèmes respiratoires pour les cas graves.

L’équipe médicale du 2ème Hôpital militaire de campane Covid-19 est composée de 13 médecins: 3 réanimateurs, 2 urgentistes, un biologiste, un pharmacien et 6 généralistes formés pour ces situations.

Le personnel paramédical englobe 69 infirmiers et leurs assistants, auxquels s’ajoutent 39 soldats de soutien, dont deux cadres administratifs, et des éléments représentant les différentes inspections des Forces armées royales.

D'après nos sources,
d’autres hôpitaux de campagnes seront bientôt disponibles, en vue de compléter le dispositif de coopération entre médecine militaire et civile voulu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.Notamment, à Nouacer, à Ksar Kbir, ainsi que dans d’autres régions du Royaume.