Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Edito & Chronique

L’hiver du Covid arrive, c’est le moment de s’y préparer


Rédigé par Majd EL ATOUABI le Mardi 18 Août 2020


L’hiver du Covid arrive, c’est le moment de s’y préparer
L’actuelle percée du Coronavirus était prévisible. Elle est pourtant vécue comme la réouverture d’une plaie que l’on croyait naïvement cautérisée.

Le maintien de l’Aïd El Adha est épinglé comme la cause principale de l’explosion du nombre de contaminations et de l’inquiétante augmentation de celui des décès.

Mais cette décision, aussi blâmable soit-elle, est-elle l’unique raison de nos malheurs ? 

Evidemment que non, sinon comment expliquer que des pays comme la France ou l’Espagne, dont on ne peut pas dire qu’ils soient de fervents adeptes de la fête du sacrifice, enregistrent la même tendance. 

Les explications sont donc à chercher ailleurs. Elles sont d’ordre scientifique, sociologique et surtout politique.

Les scientifiques, les nôtres et ceux des autres pays nous diront sans doute, avec le recul qui sied à de telles analyses, pourquoi ce virus dont on attendait qu’il faiblisse en saison estivale a, au contraire, repris du poil de la bête.

Les sociologues, les anthropologues et avec eux les psychologues, les nôtres cette fois-ci, devront, eux, se pencher sur les raisons intrinsèques à notre société et à notre culture qui ont généré cette soumission fataliste et collective à un virus que l’on avait pourtant commencé par respecter en le combattant de toutes nos forces.

Les politiques marocains, enfin, et surtout les décideurs parmi eux, sont priés de revoir leurs stratégies (s’ils en ont ?), pour faire preuve de davantage d’anticipation et de prévoyance face à un virus qui semble s’adapter, évoluer et anticiper le cours des choses de manière autrement plus percutante que tous nos ministères et départements administratifs confondus.

Un constat s’impose aujourd’hui : le printemps du Covid a été bien géré, l’été a été raté, l’automne s’annonce incertain et l’hiver plus que jamais menaçant.

Des enseignements doivent être tirés et un sursaut de survie s’impose en vue de commencer à préparer cet hiver menaçant dès à présent.

Pour ce faire, nos gouvernants doivent garder à l’esprit que gouverner c’est prévoir. Qu’ont-ils prévu ?

Majd EL ATOUABI

  



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 13:10 L'Opinion : Relance économique : rien de rassurant