Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

L’économie du sport : un facteur essentiel du développement


le Jeudi 4 Juin 2020



Hamza El Hajoui, le vice-président de la FRMF
Hamza El Hajoui, le vice-président de la FRMF
Le vice-président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Hamza El Hajoui, a souligné, mardi à Rabat, l’importance du rôle économique et social du sport en tant que créateur de valeur ajoutée et d’opportunités d’emploi et d’investissement.

L’impact du sport sur l’économie

Intervenant lors d’une visioconférence organisée par l’Institut supérieur du génie appliqué et le club Fath Union Sport (FUS) sous le thème : «Le management du sport au Maroc», M. El Hajoui a mis l’accent sur l’apport du sport considéré comme un secteur économique intégré incluant les infrastructures, l’industrie, les médias et les services, entre autres domaines.

Partant de ce constat, M. El Hajoui a insisté sur la nécessité d’investir dans le sport, considérant que l’économie du sport est devenue un facteur essentiel du développement qui stimule les investissements et la création d’emplois. Il a d’ailleurs appelé à apporter une attention particulière au management du sport imposé par la loi du marché, d’autant plus que les clubs sont devenus désormais cotés en bourse, créent de grandes opportunités et génèrent d’énormes bénéfices. Le vice-président de la FRMF a expliqué que la persistance des gouvernements à reprendre les championnats de football répond à un besoin économique et démontre l’importance et l’impact du sport sur l’économie, d’où l’intérêt d’un management sportif efficace. S’agissant du management du sport au Royaume, M. El Hajoui a indiqué que le football national a connu une forte dynamique grâce aux efforts de la FRMF à travers l’accompagnement et le soutien des clubs.

Transformation des associations sportives en sociétés

Rappelant la nécessité d’investir dans les centres de formation, les ressources humaines, les clubs et les infrastructures, le vice-président de la FRMF a salué la loi incitant à la transformation des associations sportives en sociétés anonymes, qui contribuera à la création de valeur ajoutée pour l’économie nationale.

Pour ce faire, M. El Hajoui a affirmé que les clubs marocains disposent de dirigeants et de managers dotés de grandes compétences qui leur permettront de réussir et d’atteindre les objectifs escomptés.

Également président du FUS, M. El Hajoui a fait savoir que le club de la capitale se focalise sur l’investissement dans les infrastructures afin qu’il soit un projet social pour la ville ne se limitant pas au football mais à d’autres disciplines notamment la natation, le volley-ball et le basket-ball.

  


Dans la même rubrique :
< >