Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

L’avenir du Real Madrid


Rédigé par Rachid MADANI le Lundi 17 Mai 2021



                                                         Le changement
 
Florentino Pérez l'a publiquement reconnu. Le Real Madrid a besoin d'un changement et ce qui s'est passé en demi-finale de la Ligue des champions l'a clairement montré. La décision en ce sens était prise depuis longtemps ; elle commencera à être exécutée dès la fin de la saison le 23 mai, que le titre de champion ait été conquis ou non. Le comité madrilène pense d’abord : « Vous devez terminer le championnat national, puis trouver ensuite la clé de ce dont le Real Madrid a besoin, en commençant par le banc de touche ».
                                      
                                                              L’entraineur

 
« Partirai, ne partirai pas » : Zinedine Zidane est décidé. Des offres intéressantes pour travailler, ne lui manquent pas. Dans son entourage, il a expliqué plusieurs fois qu’il souhaitait fuir la pression des grands clubs exigeants. Pour lui, la meilleure solution est de signer à la sélection française surtout après la fin du contrat de Didier Deschamps. Cette semaine, le président et l’entraîneur, vont se réunir pour aborder le sujet. L'entraîneur a la parole, mais le club étudie des alternatives pour le poste d'entraîneur logiques et nécessaires. L’ancien joueur et entraineur actuel de Castilla, Raúl González, semble le remplaçant le plus naturel (ce qui pourrait être une flagrante erreur).  Le marché propose aussi d’autres solutions comme Allegri ou Löw (déjà libres), puisque d'autres comme Pochettino, Nagelsmann et même Mourinho, sont déjà engagés. Depuis le rez-de-chaussée, il est très clair que le temps d'ouvrir les fenêtres, de peindre les murs et de changer les photos des casiers est arrivé. Ce n'est pas à cause de l'élimination contre Chelsea mais à cause de l'expérience et des signaux que le groupe a émis tout au long de la saison et que le dévouement et le courage meringue ont servi à toucher la finale de la Ligue des champions et à rester en vie dans le combat de la Liga. La présence en demi-finale européenne a valorisé si possible ce qu'ils ont été et ce que sont encore certains des joueurs qui ont conduit l'actuel Real Madrid à écrire plusieurs pages d'or dans l'Histoire du football européen. Personne ne peut le nier et ils ont toujours fait preuve de réserves pour arriver ici, jouer avec les facultés affaiblies et jouer à la Liga avec toutes les options avec quatre matches à jouer.
Florentino Pérez, président du Real Madrid, pense : « L’équipe du Real Madrid a atteint la limite à la fin de cette saison. La charge de minutes chez de nombreux joueurs de la soi-disant clé a été décisive, ce qui a provoqué de la fatigue et des blessures à répétition, ce dernier aspect qui inquiète beaucoup. Les 58 blessures subies par les joueurs résultent d'une erreur.                                    
                                                                                                  
                                     Le retour des « prêtés »

Prêts Bale, Jovic, Brahim, Ceballos, Odegaard, Kubo et plus que probablement Reinier, dont le rôle au Borussia Dortmund a été un témoignage, doivent retourner au Real Madrid dès la fin de la saison. A l’exception de Odegaard à l’Arsenal et de Brahim à l’AC Milan, les autres footballeurs ont beaucoup déçu mais Ils ont tous un contrat en vigueur. Seul le Norvégien pourrait avoir une place, tant que Zidane serait dans l'équipe. Kubo et Reinier continueront d'être des paris futurs après une saison ratée pour les deux.
                                                                                                                                                                                  
                                              Les sorties
 
Avec Modric renouvelé pour une saison de plus, Lucas Vázquez et Sergio Ramos sans le faire, il y a des joueurs qui sont sur le marché. Hazard, Marcelo et Isco ne rentrent pas dans les futurs plans du club, mais leur départ ne sera pas facile, encore moins en raison du montant de leurs contrats. Avec le Belge, sa performance est décevante, rires à part.  L'image de Hazard riant après l'élimination a scandalisé le madridismo. Ayant coûté une fortune à l’équipe, le Belge est en vente après deux saisons de déception.
 
                                           Les arrivées                                                                                                                 
 
Le plan du début, avec Alaba déjà signé, passe par l'arrivée d'une référence, avec Mbappé comme favori. La volonté du Français est de jouer pour le Real Madrid, mais tout se passe bien car il ne renouvelle pas son contrat avec le PSG et que le Qatar veut vendre. Le cas de Haaland est de l'argent simple. On dit que le point de départ peut être 150 millions d'euros, un montant dépassant les possibilités financières du comité.
Avec les grandes dépenses de la restauration du stade Santiago Bernabeu qui sera le meilleur du monde avec ses modernes installations, Florentino et ses proches collaborateurs n’ont plus d’argent.