L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Sport

L’avant Congo Brazzaville-Maroc/ Regragui en conférence de presse : ‘’Des changements sont possibles ! ‘’.


Rédigé par Abderrahmane Kitabri le Lundi 10 Juin 2024



 Ce lundi, au début de la soirée, le Sélectionneur national était en conférence de presse d’avant Congo Brazzaville-Maroc. En voici l’essentiel :
 
  • Ce mardi, il y a des incertitudes dues à des blessures. 
  • Des changements sont possibles.
  • On essaye de travailler notre animation offensive de façon à rendre notre jeu moins prévisible.
  • On veut progresser en variant notre approche offensive : donner plus d’ampleur au flanc gauche grâce à l’apport de Bensghir et Attiat Allah dont la complémentarité monte en puissance.
  • On est en pleine construction et organisation de notre style. Diaz a été testé comme numéro 10 puis attaquant sur le flanc droit. Notre nouvelle animation est en train de prendre forme. Il faut encore du temps pour progresser. On est sur le bon chemin. 
  • Amrabet était absent pour suspension. Cette situation a donné plus de temps de jeu à El Azouzi, très satisfaisant par ailleurs.
  •  Le duo Amrabet-El Azouzi, au niveau de la densité médiane défensive, est une option de haut niveau pour le futur du milieu de l'équipe.
  •  Critères de choix ? l'état de forme et l'équilibre du groupe sur le terrain. 
  • Il n’y a plus d’adversaires faciles.
  • Nos adversaires jouent en bloc bas ou médian. C’est difficile à percer. Il faut établir des plans A et B, chercher des automatismes de percussion et exploiter les balles arrêtées.  
  • Face au Congo Brazzaville ? heureux de jouer au Maroc dans des  conditions idéales.
  • On respecte l’adversaire. Il faut être efficace et rester concentré, sans relâchement, durant tout le temps de jeu pour atteindre le total de 9 points et finalement se qualifier.
  • Difficile de contrôler un joueur frustré. Il faut être compréhensif et tolérant.
  • À la fin du match, Hakim Ziyech et En-Nesyri se sont excusés auprès de tout le vestiaire pour leurs mauvais gestes. 
 




Dans la même rubrique :
< >