L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

L’UE impose jusqu'à 38% de droits de douane sur les véhicules électriques chinois


Rédigé par L'Opinion avec MAP le Jeudi 4 Juillet 2024

La Commission européenne (CE) a imposé, jeudi, à titre conservatoire jusqu'à 38% de droits de douane supplémentaires sur les importations de véhicules électriques chinois, en réponse à des subventions présumées apportées par Pékin à ses constructeurs.



“Aujourd'hui, neuf mois après l'ouverture d'une enquête antisubvention, la CE a institué des droits compensateurs provisoires sur les importations de véhicules électriques à batterie (BEV) en provenance de Chine”, a indiqué l’Exécutif européen dans un communiqué, affirmant que la Chine octroie des “subventions déloyales”, qui représentent “une menace de préjudice économique pour les producteurs de BEV de l'UE.

Ces nouveaux droits de douane, qui s'ajoutent aux taxes de 10% déjà appliquées par l'Union européenne aux véhicules fabriqués en Chine, seront en vigueur à partir de vendredi, avant une décision définitive en novembre prochain.

Bruxelles avait annoncé ces nouveaux droits le 12 juin, tout en lançant des discussions avec Pékin pour tenter de résoudre les problèmes identifiés et de désamorcer les risques de guerre commerciale.

L'exécutif européen a désormais jusqu'à 4 mois pour décider d'imposer des droits définitifs, qui seraient valables cinq ans. D’ici-là, la porte reste ouverte aux négociations avec la partie chinoise.

Les véhicules électriques venant de Chine représentent près de 22% du marché européen, contre près de 3% il y a trois ans, selon les estimations du secteur. Les marques chinoises comptent pour 8% des véhicules électriques vendus dans l'UE.

L’UE emboîte le pas aux États-Unis, qui avaient annoncé mi-mai une hausse des droits de douane sur les véhicules électriques chinois à 100%, contre 25% précédemment.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News