Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Edito & Chronique

L’Opinion : Pas si « Rabat-joie » que ça…


Rédigé par Mustapha BOURAKKADI le Lundi 23 Novembre 2020


L’Opinion : Pas si « Rabat-joie » que ça…
La capitale a depuis toujours traîné une réputation de ville proprette, prude et sans joie. Une sorte de ville-dortoir sans panache, un ensemble d’administrations vers lequel on va sans envie, voire obligé. Est-ce vraiment le cas ? A en croire les habitants de la grande métropole, si longtemps sa rivale, on serait presque tenté de l’appeler « Rabat-joie ». Ces derniers temps, cette idée à la peau dure semble s’estomper. Les fêtards de Casablanca commencent à lui trouver un certain charme… des cohortes de véhicules aux plaques « étrangères » à la ville animent ses soirées qui, jusqu’ici, étaient jugées ennuyeuses. Est-ce l’effet du reconfinement de la ville blanche qui a provoqué ce changement d’attitude ? Possible. En tout cas, si cette situation a permis une chose, c’est bien de faire découvrir aux casablancais une petite vérité qui a l’air de leur échapper. Les r’batis sont bel et bien de bons vivants, peut-être moins fanfarons que leurs «voisins du Sud», et la ville possède une offre de divertissement qu’il faut dénicher. Il suffit d’être un tant soit peu curieux et moins enclin à croire les idées reçues. Derrière son image en «costard cravate» se cache une âme de fête, et un goût pour les bonnes choses de la vie sans pour autant vouloir le crier sur tous les toits. Et ça, les «Casaouis» commencent à s’en rendre compte de plus en plus. Finalement, si cette crise Covid a permis une chose, c’est bien de dépasser un jugement basé sur des impressions. D’ailleurs, la «ville lumière» gagnerait à être moins discrète, plus extravertie et décontractée. C’est juste histoire de dépasser les clichés et d’améliorer l’attractivité d’une cité souvent confinée dans une posture qui n’est pas sienne. Casablancais, Rabat vous dit Marhba ! 

Mustapha BOURAKKADI

  



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Janvier 2021 - 14:50 L’Opinion : La Maison tranche...

Dimanche 24 Janvier 2021 - 15:09 L’Opinion : Caisses de résonance