Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn


Edito & Chronique

L'Opininon : La «distanciation sociale» sans attendre


Rédigé par Jamal HAJJAM le Vendredi 20 Mars 2020


L'Opininon : La «distanciation sociale» sans attendre
Le Coronavirus a pris place chez nous et il se peut qu’avec l’apparition de foyers locaux, comme cela a été annoncé officiellement, sa propagation prenne, progressivement ou tout d’un coup, une grande vitesse. Le risque est grand et le scénario à ce moment-là ne sera pas beau à voir du tout, encore moins facile à gérer : notre système de santé sera submergé, nos concitoyens malades seront traités dans les couloirs, dans les salles d’attente... des soignants épuisés vont s’effondrer et devront choisir quels patients recevront de l’oxygène et lesquels mourront.
 
Le seul moyen de se prémunir d’un tel scénario, certes un peu trop noir mais dans la logique de ce qui se passe sous d’autres cieux, est de pratiquer la “distanciation sociale” (confinement) dès aujourd’hui. Pas demain, aujourd’hui. Cela veut dire garder les gens chez eux sans trop attendre moyennant pour cela, si nécessaire, les méthodes radicales de dissuasion. Les spécialistes sont catégoriques : chaque jour qui passe où l’on n’applique pas la distanciation sociale dès que la transmission devient locale, les cas de contamination augmentent de façon exponentielle. C’est ce que de nombreux pays occidentaux ont appris à leurs dépens. A l’opposé, plus les mesures lourdes sont imposées tôt, plus leur durée nécessaire sera courte et plus le nombre de personnes infectées sera faible. C’est ce que la Chine nous a donné à voir. Des vies seront alors épargnées.

Notre pays, dont la population est merveilleusement solidaire, s’est, depuis le début de la menace du Covid-19, comporté de façon exemplaire et très intelligente et il saura trouver à temps la bonne réponse à la nouvelle donne qu’est l’émergence de foyers locaux de transmission du virus.

Agissons donc au bon moment et prions Dieu de préserver notre pays et notre peuple de tout malheur.

Jamal HAJJAM

  



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Octobre 2020 - 15:22 L'Opinion : Mare Nostrum devenue Mare Plasticum