Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

L’OMS donne son homologation au vaccin Johnson & Johnson


Rédigé par La rédaction avec MAP le Samedi 13 Mars 2021

Le vaccin américain Johnson & Johnson a été homologué, vendredi, par l’Organisation mondiale de la Santé, qui l’a inscrit sur "la liste des outils sûrs et efficaces contre" le nouveau coronavirus.



L’OMS donne son homologation au vaccin Johnson & Johnson

« Chaque nouvel outil sûr et efficace contre le COVID-19 est un pas de plus vers la maîtrise de la pandémie », a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité par un communiqué de l'agence onusienne.

« Mais l'espoir offert par ces outils ne se concrétisera pas tant qu'ils ne seront pas mis à la disposition de tous dans tous les pays", a-t-il dit, appelant " les gouvernements et les entreprises à respecter leurs engagements et à utiliser toutes les solutions à leur disposition pour accélérer la production afin que ces outils deviennent des biens publics universels, disponibles et abordables pour tous, et une solution partagée face à la crise mondiale".

Le vaccin Janssen est le premier à être homologué par l'OMS en tant que vaccin à schéma posologique à dose unique, ce qui devrait faciliter la logistique de la vaccination dans tous les pays, précise le communiqué, relevant que les nombreuses données issues de grands essais cliniques montrent également que le vaccin est efficace chez les populations plus âgées.

Le vaccin doit être conservé à -20 degrés, ce qui peut s'avérer difficile dans certains environnements, fait observer l'OMS, notant toutefois que le vaccin a une longue durée de conservation de deux ans.
L'OMS réunira la semaine prochaine son Groupe consultatif stratégique sur les experts en vaccination pour formuler des recommandations sur l'utilisation du vaccin.

La Commission européenne a donné son autorisation jeudi à l'utilisation du vaccin Janssen de Johnson & Johnson contre le Covid-19, dernière étape permettant son administration dans les pays de l'Union européenne (UE). Cette autorisation fait suite à la recommandation favorable donnée peu auparavant par l’Agence européenne des médicaments (AEM).

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 13:07 Israël : Péril en la demeure