Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

L’OMS déterminée à poursuivre la lutte mondiale contre la Covid-19


Rédigé par S.J le Mercredi 20 Mai 2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) entend continuer à mener la lutte mondiale contre la pandémie de Covid-19 qui « menace de déchirer le tissu de la coopération internationale ».



Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.
Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.
A la clôture de la 73e Assemblée mondiale de la santé (AMS), le Directeur général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué que «si la Covid-19 nous a volé des vies et des moyens de subsistance et ébranlé les fondations de notre monde, ce n’est pas pour autant le moment de baisser les bras».
 
Il a précisé que l'OMS entend continuer à travailler avec les pays et tous les partenaires concernés pour garantir un accès équitable aux outils de prévention, de détection et de traitement du coronavirus. «Nous continuerons à aider les pays à se préparer et à réagir. L’OMS s’engage également à poursuivre la fourniture de diagnostics, d’équipements de protection individuelle et d’autres matériaux médicaux», a affirmé Dr Tedros, ajoutant qu’ils continueront à travailler jour et nuit pour soutenir les pays et les populations les plus vulnérables.
 
«Des jours sombres et difficiles nous attendent peut-être. Mais guidés par la science, ensemble nous les surmonterons », a-t-il poursuivi, non sans rappeler que « l’espoir est l’antidote à la peur».

Aux 194 pays membres, le chef de l’OMS a insisté sur le devoir de solidarité parce que « nous sommes plus forts ensemble » et que «nous partageons les mêmes aspirations à un monde pacifique et harmonieux». Une façon de réaffirmer la doctrine affichée depuis le début de la pandémie, à savoir que l’objectif est de sauver des vies. «Il y a une chose que nous ne ferons pas : nous n’abandonnerons jamais, jamais. Parce que c’est ce que vous, nos États membres, attendez. Et c’est ce dont le monde a besoin», a conclu le patron de l’Organisation onusienne.