Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’OCP reçoit un prêt de 350 millions de dollars


Rédigé par S.K. le Mercredi 17 Mars 2021

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a annoncé dans un communiqué de presse, publié
lundi 15 mars, la signature d’une facilité de prêt à terme de 350 millions de dollars, sur 7 ans, destinée
au groupe OCP en vue de soutenir les projets d’expansion de l’Office chérifien au Nigeria.



L’OCP reçoit un prêt de 350 millions de dollars
L’investissement pour ce projet au Nigeria est estimé à 1,4 milliard de dollars et contribuera de manière significative à rendre les engrais de haute qualité disponibles et abordables. L’objectif du projet est de développer une plateforme industrielle polyvalente au Nigeria, qui utilisera le gaz nigérian et le phosphate marocain pour produire 750.000 tonnes d’ammoniac et 1 million de tonnes d’engrais phosphatés par an d’ici 2025.

« A travers ce partenariat avec un acteur majeur de l’industrie des engrais, fortement implanté en Afrique, Afreximbank s’acquitte de son mandat, qui consiste à faciliter le développement des exportations sur le continent et à promouvoir le commerce et les investissements intra-africains », peut-on lire dans un communiqué de la banque en question.

A cet égard, Benedict Oramah, président d’Afreximbank, a souligné qu’il s’agit « d’une opération importante qui soutient le développement de la capacité agricole de l’Afrique ». « Les produits du Groupe OCP, qui sont adaptés aux besoins des agriculteurs africains, vont permettre une amélioration substantielle de la capacité du continent à être compétitif sur les marchés agricoles internationaux, » a-t-il expliqué.

Ce projet tirera en effet parti des ressources naturelles du Maroc et du Nigeria pour produire les matières premières nécessaires à la production locale d’engrais personnalisés, adaptés au sol et aux cultures locales.

Un projet pour intensifier la présence de l’OCP au Nigeria

A travers ce nouveau partenariat, l’Office chérifien confirme son engagement pour le développement d’une agriculture durable et inclusive au Nigeria. Rappelons que dans le cadre du partenariat entre le Groupe OCP et le Gouvernement nigérian, le Groupe OCP a accueilli du 1er au 6 mars une délégation de hauts responsables nigérians, conduite par le ministre d’Etat nigérian des Ressources Pétrolières. Lors de cette visite d’affaires, les deux parties se sont félicitées du succès de l’accompagne- ment par le Groupe OCP de la 1ère phase du Presidential Fertilizer Initiative (PFI) et du bon avancement du projet de développement d’une plateforme industrielle polyvalente pour la production d’ammoniaque et d’engrais, lancé en juin 2018.

Il convient de noter qu’au cours de la dernière décennie, le Groupe a consolidé sa position dans de nombreux pays africains et, en tant qu’acteur africain, s’est engagé à développer la coopération Sud- Sud, en plaçant l’Afrique au cœur de son plan de croissance pour contribuer à renforcer l’ensemble de l’écosystème agricole africain, en fournissant au continent les bonnes quantités et qualités d’engrais. Le Groupe OCP compte parmi les plus grands producteurs de phosphates au monde, avec de solides implantations sur les cinq continents et plus de 160 clients.