L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

L'Iran conclut son premier accord d'importation en utilisant la crypto-monnaie


Rédigé par Meryem BOUIZGAR ( Journaliste stagiaire ) le Mercredi 10 Août 2022

Alireza Peyman Pak, chef de l'organisation iranienne de développement du commerce et vice-ministre de l’Industrie, des Mines et du Commerce, a annoncé sur Twitter que la première transaction de crypto-monnaie avait eu lieu ce mardi.



L'Iran a publié cette semaine sa première commande d'importation officielle utilisant des devises numériques, a rapporté mardi l'agence de presse semi-officielle Tasnim, une décision qui pourrait permettre à la République de contourner les sanctions américaines qui ont paralysé l'économie iranienne.

« Cette semaine, la première commande d’importation officielle a été passée avec succès d’une valeur de 10 millions de dollars » a twitté Alireza Peymanbak hier, en ajoutant que « d’ici fin septembre, l’utilisation des cryptomonnaies et des contrats intelligents sera généralisée dans le commerce extérieur avec les pays cibles ».

Cette commande constitue une première étape permettant au pays de commercer avec des actifs numériques afin qu'il puisse contourner le système financier mondial dominé par le dollar et commercer avec d'autres pays qui sont également soumis à des restrictions de sanctions américaines, comme la Russie. La monnaie numérique utilisée dans la transaction n’a pas été précisée.

Les États-Unis imposent un embargo économique quasi-total à l'Iran, qui comprend une interdiction de toutes les importations, y compris les importations en provenance des secteurs pétrolier, bancaire et maritime du pays.

L'extraction de crypto-monnaie peut aider l'Iran à gagner des centaines de millions de dollars qui peuvent être utilisés pour acheter des importations et réduire l'impact des sanctions.

L'année dernière, une étude a révélé que 4,5 % de toutes les extractions de bitcoins avaient lieu en Iran, qui a légalisé officiellement ces opérations en août 2019, en partie à cause de l'électricité bon marché du pays.

Il convient de noter qu'au début de cette année, la Banque centrale d'Iran a dévoilé son intention de lancer la crypto-monnaie nationale du pays. À peu près au même moment, la banque et Peymanpak ont ​​​​convenu de créer un système pour faciliter le commerce des crypto-monnaies afin que leurs citoyens puissent effectuer des transactions à l'échelle internationale malgré les sanctions contre l'Iran.

 









🔴 Top News










 
Other